En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Les vacances des présidents - 2007 : Nicolas Sarkozy et ses vacances intensives

Logo de ParisMatch ParisMatch | Diapositive 1 sur 8: Nicolas Sarkozy et son fils en vacances dans le New Hampshire.

Nicolas Sarkozy et son fils en vacances dans le New Hampshire.

Nicolas Sarkozy est élu président de la République le 6 mai 2007. Ce sera le premier homme d’État français à traverser l’Atlantique pour ses vacances. Paris Match retrace son séjour aux États-Unis, quelque peu intense... 

Le 6 mai 2007, Nicolas Sarkozy devient le sixième président de la Ve République. Après un premier mois de juillet surchargé, Nicolas Sarkozy et sa famille s’envolent pour quinze jours dans le New Hampshire aux États-Unis. Pas de séjour au fort de Brégançon pour le nouvel élu : il a besoin de s’évader après un début de mandat polémique, entre l’affaire des infirmières bulgares et son court séjour controversé sur le yacht des Bolloré.

"Mes enfants programment mon iPod"

Le président et sa famille sont reçus par des amis à Wolfeboro dans le New Hampshire. Cette petite ville située au bord du lac Winnipesaukee offre un dépaysement incomparable. Les Cromback et les Agostinelli ont loué le «Lakeside Manor», à 30 000 dollars la semaine (environ 25 000 euros) pour convier les vacanciers venus de France. Rachida Dati, alors ministre de la Justice, est de la partie. Presque tous les jours, Nicolas Sarkozy emmène son fils Louis faire une promenade en canot. Le jeune homme raffole des jet skis tandis que la première dame, Cécilia, préfère les baignades. Aucune sonnerie de téléphone ne vient déranger le président et sa famille : le réseau n'est guère fiable dans cette région.

Tous les matins, Nicolas Sarkozy passe une heure à faire son jogging, avec ou sans écouteurs : «Ce sont mes enfants qui programment mon iPod. Je serais incapable de le faire tout seul», avoue-t-il à Paris Match en 2007. Le président aime écouter Calogero, Didier Barbelivien, Céline Dion ou encore Elvis Presley lors de son activité physique quotidienne. Il a beau être en vacances, les photographes ne le sont pas : «Prenez quelques photos de moi, ça m’est égal, posez-moi des questions si vous voulez. Je vous demande une chose, laissez ma femme et mes enfants tranquilles.»

Le décès du Cardinal Lustiger

Le 10 août 2007, les obsèques du Cardinal Lustiger se déroulent à la cathédrale de Notre-Dame-de-Paris. Teint hâlé, reposé, Nicolas Sarkozy s’y rend en plein milieu de ses vacances. Il retourne dans le New Hampshire juste après la cérémonie : le président Bush vient de l’inviter dans sa maison familiale de Walker’s Point à 80 kilomètres de la demeure où résident les Sarkozy.

Le nouveau président arrive toutefois seul, avec 45 minutes de retard. L’absence de sa femme suscitera quelques interrogations... Elle et ses enfants seraient cloués au lit, «souffrant d’une angine blanche». «Le pire, c’est que c’est moi qui leur ai repassé», déclare le président. Aucun journaliste n’a cependant pu l’observer souffrant... La famille Bush est quant à elle au complet : George Bush père et son épouse Barbara, George W. Bush et sa femme Laura, ainsi que leurs jumelles sont de la partie.

© Neal Hamberg/Reuters

Plus d'infos : Parismatch

image beaconimage beaconimage beacon