En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Prendre le métro en Corée du Nord

Logo de ParisMatch Par Yannick Vely Par ParisMatch | Diapositive 1 sur 14

Prendre le métro en Corée du Nord

Désigné photojournaliste de l'année par l'agence Reuters, le photographe Damir Sagolj a immortalisé à de nombreuses reprises la vie quotidienne des Nord-Coréens.

Pays le plus fermé du monde, la Corée du Nord est dotée d'infrastructures d'un autre temps, dont le métro de sa capitale, Pyongyang, qui paraît sortir d'un film des années 70. Mis en service en 1973 et doté deux lignes, le seul métro du pays permettrait à presque 100 000 passagers par jour de se rendre à son lieu de travail. Chacune des dix-sept stations porte un nom à la gloire de la révolution communiste.

Natif de Sarajevo, Damir Sagolj a couvert de nombreux conflits dans le monde, d'abord pour l'agence Sipa et, depuis 1997, pour l'agence Reuters qui lui a décerné cette année le prix de photojournaliste de l'année. Il a remporté de nombreux prix dont le World Press Award en 2012 pour une photo qui a fait le tour du monde, déjà prise à Pyongyang, la capitale de la Corée du Nord. Il avait donné ses conseils aux jeunes photojournalistes, à cette occasion, notamment celui de devenir invisible. Est-ce pour cela que ses clichés des moments les plus triviaux du quotidien des Nord-Coréens paraissent aussi beaux et forts ? Peut-être...

© Damir Sagolj/Reuters

Plus d'infos : Parismatch

image beaconimage beaconimage beacon