Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Européennes: la ministre des Affaires européennes Nathalie Loiseau se dit "prête à être candidate"

logo de BFMTV BFMTV 15/03/2019 Jeanne Bulant avec AFP

La ministre des Affaires européennes Nathalie Loiseau s'est dite "prête", ce jeudi, à être tête de liste de la majorité présidentielle aux élections européennes de mai prochain. Une décision aussitôt saluée par Gilles Le Gendre, chef des députés LaREM à l'Assemblée.

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Envisagée pour diriger la liste de LaREM et du MoDem aux européennes, la ministre des Affaires européennes s'est dite "prête à être candidate" aux élections Européennes de mai prochain. 

"Ce soir c'est vrai je suis prête à être candidate", a-t-elle déclaré dans "L'Emission politique" sur France 2 ce jeudi soir, face à Marine Le Pen. Dans le JDD dimanche dernier, le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand laissait déjà entendre qu'elle ferait une bonne candidate à la tête d'une liste LaREM. "Nathalie Loiseau connaît très bien l'Europe. La ministre chargée de l'Europe a le profil pour faire cela. Elle est courageuse. Elle travaille ses dossiers", avait-il déclaré.

Les chefs de la majorité "pas au courant"

"Je ne sais pas ce qu'en pensera la majorité présidentielle parce qu'il y a des chefs de partis, je ne leur en ai pas parlé", a-t-elle dit. "Les chefs de la majorité n'étaient pas au courant non plus voilà, ils peuvent choisir quelqu'un d'autre", a-t-elle ajouté.

La ministre était pourtant entrée sur le plateau en répétant une énième fois qu'elle n'était "pas candidate", avant d'inverser la dramaturgie à la fin de l'émission et de son échange avec Marine Le Pen.

"Madame Le Pen je voudrais vous dire bravo. Bravo parce que vous avez réussi à me faire changer d'avis", a-t-elle dit. "Je vous écoute depuis tout à l'heure parler d'une Europe qui ne me fait pas envie", a-t-elle poursuivi.

"Je n'ai pas envie que l'Europe de demain ressemble à celle que vous avez dessinée avec les nationalistes ultralibéraux qui sont vos amis. Moi j'ai envie d'une Europe du partage et pas de la division", a-t-elle martelé.

Une décision saluée par Gilles Le Gendre

Nathalie Loiseau - François Guillot/ AFP Nathalie Loiseau - François Guillot/ AFP

Marine Le Pen a riposté en traitant la ministre, ancienne directrice de l'Ecole nationale d'Administration (ENA), d'"hypertechnocrate". "Vous défendez une Union européenne qui a laissé un saccage sur son passage. L'ultralibéralisme c'est vous qui le portez, les accords de libre échange c'est vous qui les défendez !", a-t-elle accusé.

Agée de 54 ans, Nathalie Loiseau est relativement novice en politique. Avant d'entrer au gouvernement en 2017, elle avait été diplomate durant un quart de siècle avant de prendre en 2012 la tête de l'Ecole nationale d'administration (ENA), dont elle n'est pas issue. 

Le chef des députés LaREM, Gilles Le Gendre, a aussitôt salué la déclaration de Nathalie Loiseau dont le nom revenait avec insistance ces dernières semaines pour mener la liste de la majorité.

"Une bonne nouvelle n'a pas besoin d'être officielle : les députés @LarEm prêts à se mobiliser derrière @NathalieLoiseau et les 78 autres candidats qui porteront, seuls en France, un message exigeant et bienveillant pour la #RenaissanceEuropeenne proposée par @EmmanuelMacron", a-t-il tweeté

AUSSI SUR MSN: Nathalie Loiseau : «Vous auriez dû garder FN parce que ça fait "Fake News"»

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus d'info: BFMTV

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon