Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Outre-mer, Europe, Maghreb : où pourra-t-on voyager cet été ?

logo de Europe 1 Europe 1 29/05/2020 Jihane Bergaoui, édité par Margaux Baralon
Alors que l'épidémie de coronavirus reflue mais ne disparaît pas, quelles sont les règles pour les voyages vers les Outre-mer, les autres pays européens ou plus loin encore ? Jeudi, lors de la présentation de la phase 2 du déconfinement, le gouvernement a esquissé des pistes pour les vacances d'été. © JOEL SAGET / AFP Alors que l'épidémie de coronavirus reflue mais ne disparaît pas, quelles sont les règles pour les voyages vers les Outre-mer, les autres pays européens ou plus loin encore ? Jeudi, lors de la présentation de la phase 2 du déconfinement, le gouvernement a esquissé des pistes pour les vacances d'été.

Une chose est certaine : il sera possible cet été de partir en vacances n'importe où en France, puisqu'il n'y aura plus, dès le 2 juin, de limite de déplacement à 100 kilomètres à vol d'oiseau de son domicile. Mais quid des voyages vers les Outre-mer, les autres pays européens ou plus loin encore, alors que l'épidémie de coronavirus, si elle reflue, sévit toujours ? Jeudi, lors de la présentation de la deuxième phase du déconfinement, l'exécutif a donné quelques éléments de réponse.

Entre la métropole et les Outre-Mer, les déplacements seront possibles, mais avec des mesures de contrôles très strictes. A l'arrivée, vous devrez respecter une quatorzaine. Et si les conditions sanitaires sont favorables, davantage de vols devraient être proposés cet été.

Des voyages au sein de l'Union européenne qui pourraient reprendre à la mi-juin

Pour aller visiter le reste de l'Europe, les déplacements pourraient reprendre à la mi-juin. La France est "favorable" à la réouverture des frontières intérieures, a expliqué Edouard Philippe jeudi. L'Italie serait alors accessible puisque toutes les restrictions d'accès vont être levées la semaine prochaine pour les citoyens européens. L'Espagne et la Grèce prévoient aussi d'accueillir les touristes à partir du mois de juillet.

Le tout, sans mesure de quatorzaine... sauf si "des Etats européens décidaient" de faire de même avec les Français. "Nous appliquerons des mesures de réciprocité", a précisé le Premier ministre. Une allusion, notamment, au Royaume-Uni, qui a unilatéralement décidé d'imposer une quarantaine aux voyageurs étrangers.

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Vaccin, immunité, transmission : quatre questions toujours d'actualité sur le coronavirus

> Pourquoi l’hydroxychloroquine est-elle rejetée par les autorités sanitaires ?

> Coronavirus : les 5 erreurs à ne pas commettre avec votre masque

> Comment fonctionne StopCovid ? Nous avons testé l'application de traçage en avant-première

> Corrections statistiques, moyennes arrondies... les mesures exceptionnelles du bac 2020

> Pourquoi les infirmières françaises sont-elles parmi les plus mal payées d'Europe ?

Enfin, si vous souhaitez partir au Maghreb, prendre un long courrier vers l'Asie ou les Etats-Unis, il faut attendre le 15 juin. C'est la date à laquelle les pays de l'Union européenne prendront la décision de rouvrir, ou non, les frontières extérieures de l'UE.

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon