En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

98 % des étudiants américains livrent leurs contacts pour une pizza gratuite

logo de Clubic Clubic 17/06/2017 Dimitri PAVLENKO

Alors que la mobilisation grandit partout dans le monde pour la défense de la vie privée en ligne, celle-ci ne résiste pas longtemps face à la promesse d'une pizza gratuite. Expérience édifiante menée par le Massachusetts Institute of Technology (MIT)...

Vie priv�e hero © Fournis par Clubic Vie priv�e hero

Sur un peu plus de 3 000 étudiants testés, 98 % (!) ont donné sans hésiter les adresses mail de leurs amis.

Les principes à l'épreuve des faits

« Le ventre a ses raisons que la raison ne connaît point », aurait pu commenter Pascal. Alors que 74 % des Américains estiment « très important » de pouvoir contrôler les informations qu'ils transmettent à un site web ou une application, alors que 60 % déclarent préférer renoncer quand on leur demande de partager les adresses mails de leurs contacts, ces affirmations ne tiennent pas longtemps devant une pizza.

Le Massachusetts Institute of Technology (MIT) a mis à l'épreuve des faits 3 108 de ses étudiants. Le panel était divisé en deux groupes égaux, à qui on a demandé de livrer les contacts de leurs plus proches amis. Le premier groupe se voyait offrir en récompense une pizza à partager avec ces mêmes amis, rien en revanche pour l'autre groupe.

Même sans récompense, ça marche

A 98 %, le premier groupe a livré sans hésitation les mails demandés. La pizza a sans doute agi comme une carotte mais, plus étonnant, le second groupe (celui sans récompense) a aussi cédé massivement, à 94 % ! Seule une petite minorité de ce groupe (6 %) a livré de fausses adresses mail pour protéger leurs proches.

Ce n'est pas la première fois que l'on constate un écart entre les affirmations et les actes, au sujet de la défense des données privées. La récompense motive souvent le renoncement aux principes de protection de celles-ci. C'est la facilité qui justifie par ailleurs, malgré la connaissance des risques, l'usage de mots de passe faciles à craquer. 12 % seulement des internautes utilisent des logiciels de gestion de mots de passe, type LastPass ou 1Password (à ce sujet, voir notre guide des meilleurs logiciels de mots de passe).


La "pizza everglades" à Fort Myers le 28 janvier 2014 © AFP La "pizza everglades" à Fort Myers le 28 janvier 2014
Publicité
Publicité

Plus d'infos : Clubic

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon