En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Ce pneu connecté est doté d’une peau bionique

logo de BFMTV BFMTV il y a 5 jours David NOGUEIRA

Le constructeur de pneumatiques Goodyear travaille sur un pneu très futuriste. L’Eagle 360 Urban utilisera ainsi une structure "bionique" et des capteurs pour collecter des données sur l’état des routes.

© Fournis par BFMNews

L'automobile du futur passe aussi... par les pneus ! Il y a quelques jours, l’américain Goodyear a présenté au salon de Genève ce drôle de pneu sphérique qui intègre des capteurs lui permettant de communiquer avec le Cloud... et conçu dans une matière qui lui permettrait de se réparer seul, à la manière de la chair humaine.

Un pneu imprimé en 3D avec une « peau bionique » connectée

Selon Goodyear, l’Eagle 360 Urban est carrément doté d’une "intelligence artificielle". Ses capteurs sont ainsi capables de collecter des informations sur l’état de la route et de les partager à travers une infrastructure connectée.

Exemple : s’il pleut, l’Eagle 360 Urban est en mesure d’identifier que la route est mouillée, que les conditions d’adhérence ne sont donc plus les mêmes et d’en alerter les autres véhicules. Goodyear indique même que la "peau bionique" de son pneu pourrait se modifier dynamiquement pour s’adapter à ses nouvelles conditions climatiques et assurer ainsi la meilleure adhérence à la route.

Concrètement, en cas de pluie, le pneu pourra créer des alvéoles sur sa bande de roulement pour évacuer l’eau et, à l’inverse, se transformer en un pneu lisse par temps sec pour favoriser la liaison au sol. Pour parvenir à une telle métamorphose, le constructeur utilise un polymère très souple qu’il est capable de modifier grâce à des impulsions électriques qui agissent sur la structure du pneu.

Plus incroyable encore, cette structure pourrait aussi réparer seule des lacérations mineures. On ignore en revanche par quel procédé, mais cela nous fait penser aux chambres à air de vélo, capables d’auto-réparer une crevaison grâce à un patch liquide qui s’applique seul sur le trou créé par un clou, par exemple. Encore plus fort : l’Eagle 360 Urban sera capable de prendre rendez-vous auprès du service de maintenance pour être remplacé.

Vous l’aurez compris, l'Eagle 360 urban ne sera pas commercialisé demain. Selon Goodyear, qui présentait la première version de son pneu sphérique sur le salon de Genève en 2016, celui-ci ne pourrait être disponible que d’ici... 2035. Car si ces performances font rêver, encore faut-il que les véhicules autonomes puissent accueillir un tel engin ! 

Publicité
Publicité

Plus d'info: BFMTV

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon