En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Pourquoi le premier camion électrique et autonome de Tesla va ébranler le marché des transports

logo de Mashable FR Mashable FR 11/09/2017 Mashable
Illustration furtive du premier camion de Tesla © Tesla Illustration furtive du premier camion de Tesla

Selon des informations obtenues par le magazine américain Electrek, le camion de Tesla pourrait représenter un bouleversement dans l'industrie du transport et faire chuter les coûts d'entretien de près de 70 %.

Ces dernières années, l’entreprise américaine Tesla est passée du statut de petit constructeur de voitures électriques à celui de challenger craint et respecté par l’establishment de l’industrie automobile. Et ce mois-ci, l’entreprise va révéler un nouveau modèle qui pourrait encore bousculer ses concurrents.

En avril, Elon Musk, CEO de l’entreprise, annonçait sur Twitter que le premier camion Tesla serait présenté en septembre 2017. L’entreprise, surtout connue pour sa sportive Model S, avait dévoilé la conception de son camion en 2016.

Mais pour le moment, mis à part un article de Reuters expliquant qu’on pourrait mettre le camion en pilotage automatique et que les batteries du camion seraient issues de la même technologie au lithium-ion que les autres automobiles Tesla, on ne savait pas grand chose sur la bête. 

Jusqu’à la date de cette présentation, on se disait donc que Tesla allait garder jalousement les informations sur son nouveau produit et qu’il faudrait attendre gentiment. Faux : à l’heure d’Internet, les leaks sont quotidiens. Même chez Tesla.

Un camion qui "sépare les leaders" et les autres

La boulette ne vient en réalité pas de l’entreprise d’Elon Musk, mais de la banque d’affaires Morgan Stanley, connue pour être la plus proche du constructeur automobile. La fuite vient même de l’analyste vedette de la banque, Adam Jonas, qui a récemment fait suivre à ses clients une note sur l’avenir du camion de Tesla que le magazine américain Electrek a réussi à se procurer.

"Nous pensons que les révélations de Tesla sur leur camion semi-remorque autonome et électrique de classe 8 pourraient constituer le plus grand déclencheur de l’industrie des camions et séparer définitivement les leaders en matière de technologie de ceux qui sont à la traîne", explique Adam Jonas dans son e-mail.

Il poursuit son courriel en faisant une forme de synthèse des rumeurs et des informations fiables qu’il a pu obtenir. Selon lui, le véhicule sera disponible en 2020 et coûtera au moins 100 000 dollars. Il pourra également rouler entre 200 et 270 kilomètres sans avoir besoin de recharge.

Mais ce qui intéresse véritablement les acheteurs potentiels, c’est que les coûts de fonctionnement du camion de Tesla seront jusqu’à 70 % moins importants que ceux d’un camion normal. Ce qui est, au vu des coûts d’entretien et du carburant d’une telle machine, absolument énorme.

Alors, quand le verra-t-on, ce bestiau ? Toujours selon l’analyste de Morgan Stanley, Tesla pourrait le révéler le 25 septembre, en marche d’un des principaux congrès américains automobile. En attendant d'apercevoir enfin la Model 3.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Mashable

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon