En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

En 2025, une Skoda sur quatre sera électrique ou hybride rechargeable

logo de Relaxnews (AFP)Relaxnews (AFP) il y a 6 jours

Skoda Vision E est le premier concept d'une voiture purement électrique dans l'histoire de la compagnie, a indiqué la marque. © Fournis par AFPRelaxNews Skoda Vision E est le premier concept d'une voiture purement électrique dans l'histoire de la compagnie, a indiqué la marque.
Une voiture neuve sur quatre de marque Skoda vendue dans le monde en 2025 sera soit électrique soit hybride rechargeable, a annoncé le constructeur tchèque mardi, à la veille du salon de l'automobile à Shanghai.

"D'ici à 2025, Skoda aura dans sa gamme outre des véhicules hybrides rechargeables aussi cinq voitures dont la propulsion sera assurée exclusivement par l'électricité", a indiqué la compagnie, dans un communiqué.

A Shanghai, Skoda Auto (groupe Volkswagen) présentera le concept de sa première voiture électrique, Skoda Vision E, dotée de deux moteurs à 225 kW, avec jusqu'à 500 km d'autonomie et la vitesse maximale de 180 km/h.

"Skoda Vision E est le premier concept d'une voiture purement électrique dans l'histoire de la compagnie, longue de plus de 120 ans", lit-on dans le communiqué.

La Chine est le premier marché du constructeur tchèque: sur les 1.127.700 véhicules Skoda vendues en 2016, environ un quart (317.000) ont trouvé preneur sur le marché chinois.

Skoda Auto prévoit de commercialiser à partir de 2019 une première mouture hybride rechargeable (qui combine les moteurs thermique et électrique) de sa berline haut de gamme Superb, qui sera suivie un an plus tard d'un premier modèle purement électrique de la marque.

En 2012, le groupe avait déjà installé des moteurs électriques dans une dizaine de ses berlines Octavia, pour des tests sur les routes tchèques sous le nom d'Octavia Green E Line.

L'industrie automobile est le principal moteur de l'économie tchèque, très dépendante des exportations.

Outre Skoda Auto, la République tchèque accueille sur son sol des usines du sud-coréen Hyundai et de la joint-venture TPCA (Toyota Peugeot Citroën Automobile).

Basé à Mlada Boleslav, à 60 km au nord-est de Prague, le constructeur tchèque a dégagé l'année dernière un bénéfice net record de 951 millions d'euros, chiffre en hausse de 34% sur l'année précédente.

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon