En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

La France va bannir les moteurs thermiques

logo de 24 heures 24 heures 14/07/2017
La France va bannir les moteurs thermiques © (ats) La France va bannir les moteurs thermiques

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot a fixé comme date butoir l'année 2040. Un système de primes est prévu.

Plus aucune voiture diesel ou essence ne sera vendue en France d'ici 2040, a annoncé jeudi le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot. Il a proposé la création d'une prime pour aider les ménages modestes à acquérir des véhicules plus propres.

«Nous annonçons la fin de la vente des voitures à essence et diesel d'ici 2040», a déclaré Nicolas Hulot en présentant son «plan climat» lors d'une conférence de presse. L'ex-militant écologiste a reconnu que cet objectif est «lourd», notamment pour les constructeurs automobiles.

C'est une «véritable révolution», mais «les conditions sont là», a jugé Nicolas Hulot. «Nos propres constructeurs (automobiles) ont dans leurs cartons de quoi alimenter et incarner cette promesse (...) qui est aussi un agenda de santé publique», a-t-il ajouté.

Les véhicules d'avant 1997

Dans une perspective plus proche, les ménages les plus modestes vont bénéficier d'une «prime de transition» pour se débarrasser de leurs voitures polluantes au profit d'un véhicule plus propre, a-t-il aussi annoncé.

Cette prime permettra de «remplacer un (véhicule) diesel datant d'avant 1997, ou essence d'avant 2001, par un véhicule plus propre neuf ou d'occasion» Le ministre n'a pas précisé quel serait le montant de cette prime.

Publicité
Publicité

Plus de 24 heures

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon