Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

La Tesla Model 3 prend encore du retard

logo de Challenges Challenges 05/01/2018 Nicolas Meunier
Tesla Model 3 © Image © Tesla Motors Tesla Model 3

Tesla a encore repoussé son objectif de de production de la Model 3, son modèle le plus abordable qui a alimenté la flambée de l'action en Bourse en 2017. La pleine capacité est promise pour mi-2018.

Elon Musk a confessé un nouveau retard dans la montée en cadence de la Model 3, le modèle le plus abordable de la marque. Tesla ne s'attend plus à produire 5.000 exemplaires du Model 3 par semaine qu'à la fin du deuxième trimestre, au lieu du premier. En novembre, le constructeur californien avait déjà renoncé à atteindre cette pleine capacité pour fin 2017 en raison de "goulots d'étranglement". La date des premières livraisons européennes n'est pas encore connue.

"Nous avons fait des progrès importants concernant les goulots d'étranglement", a expliqué mercredi Tesla, ajoutant que les livraisons à destination des clients non salariés de l'entreprise "sont en train d'accélérer rapidement. Nous avons produit autant de Model 3 depuis le 9 décembre que sur plus de quatre mois cumulés depuis le début de la production", développe le constructeur des véhicules électriques qui dit préférer se concentrer sur "la qualité" et "l'efficacité". Pour le trimestre en cours, Tesla ne pourra produire par semaine que 2.500 exemplaires de Model 3, soit la moitié des prévisions initiales.

Le Model 3 est une berline de milieu de gamme, équivalent électrique d'une BMW Série 3. Grâce à son prix de base de 35.000 dollars, nettement inférieur à celui des Model S et Model X déjà proposées par le constructeur, son carnet de commandes est plein : près de 400.000 réservations ont été enregistrées à peine une semaine après sa présentation ! Le prix de vente moyen avec option devrait toutefois être plus élevé, aux environs de 45.000 dollars. Ce modèle est censé transformer Tesla en constructeur de masse avec un objectif de 500.000 voitures fabriquées en 2018, contre à peine 80.000 en 2016.

Les espoirs reposant sur le Model 3 ont permis à Tesla de ravir brièvement, en avril, à General Motors (GM) la couronne de premier groupe automobile américain par capitalisation boursière. A Wall Street, le titre baissait de 2,13% à 310,50 dollars vers 22H20 GMT dans les échanges électroniques suivant la clôture de la séance.

Lors du quatrième trimestre 2017, le groupe automobile a livré 1.550 Model 3, bien en deçà de l'objectif de 5.000 arrêté depuis novembre. Au total, 29.870 Tesla ont été réceptionnés par les clients lors des trois derniers mois, dont 15.200 Model S et 13.120 Model X. Les analystes tablaient sur 30.000 véhicules livrés.

(Avec AFP)

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Challenges.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon