Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

L'armée adopte le 4x4 Ford Everest rebaptisé par Renault Trucks

logo de Challenges Challenges 13/11/2017 Alain-Gabriel Verdevoye
Ford Everest © Fournis par CROQUE FUTUR Ford Everest

EXCLUSIF. Ford a refusé de vendre des 4x4 Everest à l'armée française. Prétexte: le modèle produit en Thaïlande n'est pas homologué en Europe. Du coup, Renault Trucks l'achète directement à l'usine asiatique.

Renault Trucks Defense (RTD) livrera des… 4x4 Ford Everest à l’armée française, mais sous sa marque Acmat. L’armée voulait remplacer ses vieux Peugeot P4 par ce gros modèle réputé costaud produit par le constructeur américain en Asie. Problème : l’Everest n’est ni commercialisé ni homologué en Europe. Le groupe de Dearborn (Michigan) a donc tergiversé, puis carrément refusé de le vendre aux militaires tricolores. Pas grave ! RTD contourne la difficulté en achetant directement des tout-terrains Ford à l’usine thaïlandaise qui les produit. Ces véhicules de 5 mètres de long dérivés des pick-ups Ranger et lancés en 2015 (dernière génération) sont ensuite renforcés et militarisés sur le site de RTD à Saint-Nazaire. Au programme: un moteur diesel 2,2 de 150 chevaux, pour un poids de 3,5 tonnes. 3.700 véhicules seront livrés à partir de l’année en cours.

Ford n'est pas un inconnu pour l'. Celle-ci avait en effet déjà commandé un millier de pick-ups Ranger en 2015, essentiellement destinés au territoire national. Les Ford Ranger, pouvant transporter 5 hommes et plus d'une tonne de matériel, avaient été choisis pour leur capacité à tracter 3,5 tonnes. Ford est d'ailleurs fournisseur depuis 1999 des administrations françaises avec les utilitaires Transit, les monospaces Galaxy ou les voitures particulières Mondeo et Focus.

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Challenges.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon