En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Tesla enregistre ses premières annulations de commandes pour son Model 3

logo de Challenges Challenges 07/08/2017 Eric Bergerolle
Tesla Model 3 : vue de profil © Image © Tesla Motors Tesla Model 3 : vue de profil

Une semaine après avoir livré les 30 premiers exemplaires de sa Model 3, Tesla révèle que 63.000 commandes ont été annulées depuis leur ouverture, en mars 2016. Pour tenir son programme, Tesla compte emprunter sur les marchés 1,5 milliard de dollars.

Il se murmure que près de 63.000 noms ont dus être rayés de rouge sur le carnet de commandes de Tesla Motors. Soixante-trois mille annulations de commandes pour le déjà fameux Model 3, le chiffre peut paraître énorme. Mais il faut se souvenir que le jeune constructeur avait enregistré jusque là pas moins de 518.000 réservations partout dans le monde. 

Il n'empêche que Tesla Motors doit de nouveau faire appel à l'épargne des investisseurs pour mener à bien son programme d'industrialisation. Ce lundi 07 août 2017, Tesla Motors annonce qu'il songe à lever 1,5 milliard de dollars sous la forme d'obligations. Au cours du dernier exercice, la société a porté en un an son chiffre d'affaires de 1,2 milliard de dollars à 2,8 milliards de dollars. Mais cela n'empêche pas les analystes de voir dans ces futures obligations un placement à haut risque. Car l'entreprise est engagée dans une course aux investissements qui repousse toujours plus loin le seuil de sa rentabilité. Au dernier trimestre, les pertes nettes se sont encore creusée pour atteindre 336 millions de dollars. Et la dette de long terme de la société dépasse déjà les 7 milliards de dollars.

Pour briser ce cercle infernal, Tesla Motors compte sur le succès de son Model 3 et accéder au plus vite au rang de constructeur de très grande série. Le constructeur vise un rythme de 100.000 Model 3 par an, à compter de 2018, lorsque la production totale des Model S, Model X et Model 3 devrait atteindre les 500.000 véhicules.

Tesla espère aussi que la plupart des Model 3 seront commandés dans une version mieux équipée que le modèle de base, annoncé à 35.000 $. Les trente premiers exemplaires livrés aux collaborateurs le vendredi 28 juillet coûtent ainsi aux alentours de 44.000 dollars. Il se murmure par exemple que le système Autopilot d'aide à la conduite renchérirait le prix de vente de 8.000 $. Les livraisons devraient démarrer en grand en novembre aux USA, les clients européens devant patienter une année de plus pour toucher leur Tesla Model 3.

Tesla Motors se défend d'enregistrer une cannibalisation des ventes de son SUV Tesla Model X par la future Model 3. Toutefois, le Model X voit son prix baisser. "Lorsque nous avons lancé le Model X 75 D, il avait une faible marge brute", explique le constructeur dans un communiqué. "Comme nous avons réalisé des gains de productivité, nous pouvons baisser le prix et en faire profiter nos clients." Le prix du modèle de base passe ainsi de 82.500 dollars à 79.500 dollars, soit une baisse de 3.000 dollars. Cette réduction profite déjà aux clients européens : en France, la gamme du Model X débute aujourd’hui à 86.050 euros, contre 89.300 euros il y a encore quelques jours.

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Challenges.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon