Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Tesla prépare un inédit volant tactile

logo de Auto Moto Auto Moto 13/02/2020 Marie Lizak

Un récent brevet déposé par Tesla dévoile quelques illustrations d’un futur volant doté d’écrans tactiles à retour haptique qui équipera ses futurs modèles.

brevet volant tesla © Fournis par Auto Moto brevet volant tesla

Un récent brevet déposé par Tesla dévoile quelques illustrations d’un futur volant doté d’écrans tactiles à retour haptique qui équipera ses futurs modèles.

Pour l’instant, l’actualité est plutôt calme chez Tesla, alors que l’agitation autour du Cybertruck est retombée et que tout va bien pour le constructeur, qui renoue enfin avec la rentabilité. Si aucune grosse révélation n’est prévue pour l’instant, hormis peut-être l’arrivée du nouveau Model Y sur les routes prévue dans le courant de l’année, la marque californienne ne chôme pas pour autant. Elle serait en effet en train de travailler à la conception d’un élément de la plus haute importance pour ses futurs modèles, puisqu’il s’agit du volant, qui devrait changer radicalement. C’est en tout cas ce que révèle un brevet déposé par Elon Musk auprès de la WIPO/OMPI, qui n’esr autre que la société en charge de la propriété intellectuelle à travers le monde.  Au premier abord, et à en croire les dessins relativement simplistes, ce volant ressemble à n’importe quel volant. Dessiné par Felix Godard, ancien designer chez Porsche ayant notamment travaillé sur le style de la Taycan et travaillant désormais chez Lucid Motors, celui-ci est en réalité un véritable concentré de technologie. En effet, pas moins de trois écrans tactiles prendraient place pour assister le conducteur, un de chaque côté et un en bas. Ce dernier intègrerait la commande de transmission, prenant jusqu’alors la forme d’un commodo situé sur la colonne de direction. Par ailleurs, la documentation du brevet précise que « L’interface utilisateur du volant peut inclure des indicateurs sur la partie inférieure pour mettre en évidence l’engagement d’une vitesse sélectionnée du véhicule. Par exemple, l’interface peut afficher une indication lumineuse lorsque les modes parking, marche arrière, neutre ou l’un des différents modes de conduite est activé ».

Conçu pour la voiture autonome

Outre l’écran du bas, le conducteur pourra également profiter de commandes situées de chaque côté du volant, servant notamment à interagir le système d’info-divertissement, même si la nature précise des commandes n’a pas encore été précisée. Quoi qu’il en soit, chacune d’elle sera dotée d’un retour haptique permettant de savoir si la fonction a bien été sélectionnée, rendant l’ensemble plus ergonomique. Le brevet précise également que chacune des fonctionnalités sera dotée d’une vibration propre, ainsi que d’un retour visuel et sonore. Selon le constructeur, le volant sera également en mesure de sentir quand le conducteur approche son doigt afin d’afficher différents menus par exemple. Cela pourrait notamment être utile en phase de conduite autonome, une technologie sur laquelle continue de plancher la firme de Palo Alto.  Si ce brevet semble intéressant, rien n’a encore été confirmé quant à sa mise en production et à son implantation dans des véhicules de série. Il est en effet courant que des constructeurs déposent des idées sans jamais les exploiter.  

Découvrez nos derniers articles sur l'actualité de Tesla :

Tesla Model 3 : prix, performances, autonomie, occasion… Le guide Nouvelles Tesla : toutes les nouveautés à venir Nouvelle Tesla Model S (2023) : premières indiscrétions

Publicité
Publicité

Plus de Auto Moto

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon