Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Pimpez votre fondue au fromage !

logo de Cuisine Actuelle Cuisine Actuelle 14/02/2018 161940
© Roche/ Sucré Salé

Révisions de fondue savoyarde

Avant d'entamer le chapitre déclinaisons, révisons ensemble la recette de la fondue la plus populaire, la fondue savoyarde, qui vous sera forcément réclamée à corps et à cri pendant les vacances. Elle se compose de trois fromages : abondance, beaufort et emmental, à parts égales. Pour faire fondre les fromages, un vin blanc, l'Apremont. Vous obtiendrez une fondue bien crémeuse, au goût prononcé, qui ravira les fondus de frometon.

La variante pour amateur de sensations fortes : ajoutez à la savoyarde un quart voire un demi reblochon. Wouah.

La variante pas savoyarde mais bonne quand même : faites une fondue montagnarde en mélangeant 1/3 comté 1/3 beaufort 1/3 gruyère. Le trio donne un résultat super gourmand.

Les déclinaisons de fondues au fromage

Il n'y pas que la fondue savoyarde dans la vie ! Et si vous testiez d'autres recettes ?

La fondue Fribourgeoise

Elle est composée d'un seul et unique fromage : le vacherin de Fribourg. On le fait fondre dans le chasselas. Elle s'accompagne de pain ou de pommes de terre en robe des champs.

La fondue moitié-moitié

Probablement plus facile à préparer car elle associe deux fromages, l'un gras et l'autre sec et salé, ce qui permet une bonne agglomération du tout. Moitié vacherin de Fribourg, moitié gruyère suisse, elle gagne vraiment à être connue !

La fondue neuchâteloise

Moitié gruyère, moitié emmental + Neuchâtel, c'est probablement la plus facile d'accès des fondues, peu marquée en goût, vraiment douce. Parfaite pour initier les enfants, notamment.

La fondue vaudoise

C'est tout l'inverse de la précédente. Celle-ci, elle envoie du bois. Gruyère suisse fondu dans le chasselas additionné de quelques gouttes de jus de citron, elle file avec bonheur.

La fondue centrale

En plus du gruyère et de l'emmental, elle emploie un fromage suisse nommé sbrinz, qui ressemble en texture et en goût au parmesan.

La fondue valdostana

La plus italienne des fondues, très douce et délicate, composée de fromage fontina au fondant exemplaire, qui contrairement à l'accoutumée est mis à fondre dans le lait et additionné d'un jaune d'oeuf. Une véritable gourmandise qu'on ne saurait que trop vous conseiller.

Fondue au fromage : la question de la quantité

On ne sait jamais combien de fromage prévoir. Pour vous aider, restez sur un ratio 1 kg de fromage + 0,5 litre de vin pour 4 personnes (soit 250 g de fromage par tête de pipe).

Au niveau du pain, comptez une grosse boule de campagne, si possible un peu rassise, afin de la détailler plus facilement en petits cubes.

Et si on pimpait la fondue au fromage ?

Tant qu'on y est, on peut s'amuser à ajouter des ingrédients plus ou moins inattendus à sa fondue, pour la rendre inoubliable !

L'ail : pour certains, il est indispensable. On frotte bien l'intérieur du caquelon avec une gousse avant de démarrer la recette.

La fécule : elle permet d'éviter une séparation liquide-solide pendant la dégustation. Et en cas de problème de fondue pas assez liée, trop liquide, délayez 2 c. à soupe de fécule dans 3 c. à soupe de vin, portez à ébullition sans cesser de fouetter puis versez doucement dans la fondue mal fondue. Mélangez, c'est rattrapé !

Le citron : moins pour le goût que pour l'acide citrique qu'il contient et qui aide à dissoudre correctement le fromage. Quelques gouttes suffisent.

Le kirsch : un petit bouchon ajouté en fin de recette en même temps que le poivre, pour apporter une délicieuse note parfumée. Certains le remplacent par de la mirabelle ou du calva...

La noix de muscade : une bonne râpée pour rehausser la saveur du/des fromage(s), ça marche super !

Le champignon : cèpes séchés ajoutés dans le vin bouillant en début de recette, ou truffe noire râpée en fin de recette, l'association fromage-champignon fonctionne avec bonheur.

L'oeuf : lorsque la fondue touche à sa fin et qu'il ne reste qu'un petit fond de fromage au fond du caquelon, cassez-y un œuf. Plus qu'une tradition, un vrai régal, pour finir le repas en beauté.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Cuisineactuelle.fr

Cuisine Actuelle
Cuisine Actuelle
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon