Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

#Numbercake : le nouveau gâteau qui séduit Instagram

logo de ELLE ELLE 13/02/2018 Marjolaine Daguerre

Et si la nouvelle gourmandise d’Instagram était à la fois esthétiquement parfaite et gustativement aboutie ? Oubliés colorants artificiels, couches débordantes de friandises à l’image des freakshakes, et surenchère de crème, aujourd’hui, on revient aux essentiels avec les « number cakes ». Késako ? Simplement en gâteau en forme de chiffre, constitué de deux couches de...

#Numbercake : le nouveau gâteau qui séduit Instagram © Instagram @jamie_bakes_cakes #Numbercake : le nouveau gâteau qui séduit Instagram

Comment réaliser un number cake ?

La pâte du number cake

Pour cette recette, une simple pâte sablée suffit, la même que celle utilisée pour préparer des biscuits. Mais attention, pour cette réalisation, la pâte doit être bien cuite, il ne faut pas oublier que c’est cette pâte qui doit supporter l’étage supérieur garni de crème et de décorations.

Le découpage de la pâte

Nul besoin d’acheter un emporte-pièce géant pour cette réalisation (surtout si c’est pour un anniversaire, il ne servira que peu de fois !), mieux vaut découper le chiffre voulu dans une feuille de papier cartonné, avant de l’utiliser comme gabarit sur sa pâte sablée crue, étalée. Pour ce gâteau, il faut faire deux biscuits portant le même chiffre, puisqu’il faut créer un étage. Donc, si on veut préparer un number cake portant le numéro 25, il faut donc préparer deux biscuits en forme de « 2 » et deux biscuits en forme de « 5 ». Ne reste ensuite qu’à les cuire.

La crème du gâteau

Peu importe la crème choisie, qu’elle soit vanillée, cacaotée, ou encore au cream cheese, le seul impératif est qu’il faut qu’elle se « tienne » un minimum pour éviter de voir le gâteau s’effondrer avec pertes et fracas. Ce qui est au mieux risible, au pire démoralisant… Donc pour éviter cet écueil, on mise sur une crème qui se tient, comme une chantilly au mascarpone ou une ganache montée.

Le montage du number cake

Une fois la crème réalisée et prête à être utilisée, on la glisse dans une poche à douille munie d’une douille lisse et on poche son premier chiffre. On commence par pocher tout le pourtour du chiffre pour avoir un rendu final parfait. En effet, une fois le gâteau finalisé, on peut voir un peu la crème du pourtour, donc mieux vaut s’appliquer au pochage. On recouvre ensuite avec le deuxième chiffre en pâte sablée et on poche à nouveau de la crème sur toute la surface du biscuit.


La décoration parfaite

Dès que toute la crème a été pochée sur la pâte sablée, on peut passer à la décoration. Fruits entiers ou en morceaux, fleurs fraîches, macarons, douceurs, si la générosité est de mise dans ce type de réalisation, il faut aussi garder en tête que le rendu doit être poétique et chic. On oublie donc les produits dégoulinants (pas de sauce chocolat, de caramel coulant ou de coulis de fruits) ou les fruits frais qui rendent du liquide comme les agrumes. Mieux vaut utiliser des produits qui « tiennent » dans le temps sans perdre leur forme.

Le number cake voit déjà des variantes apparaître sur la Toile sous la spatule de pâtissiers avertis. Gâteau en forme de lettre (letter cake) ou encore de cœur, ce type de gâteau, qui se décline à l’envi, pourrait bien devenir un incontournable du dessert !

Publicité
Publicité

Plus d'info : Elle.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon