Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Dave : ce gros dérapage du chanteur sur France Inter qui a choqué Augustin Trapenard

logo de Voici Voici il y a 4 jours Sonia Ouadhi

Ce mercredi 11 septembre, Dave était de passage sur France Inter pour la promotion de son nouvel album. Et son intervention a fait grincer des dents Augustin Trapenard.

Vidéos suggérées
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

A 75 ans, l’infatigable Dave sort un nouvel album, Souviens-toi d’aimer. Un disque produit par Renaud dont il a récemment donné des nouvelles rassurantes. « Renaud va très bien, et de mieux en mieux, a-t-il confié à Soir Mag. Il n’a pas bu une goutte d’alcool depuis six mois. Le seul problème, c’est son traitement qui le fait trembler comme s’il avait la maladie de Parkinson. » Et le chanteur enchaîne les déclarations pour la promotion de son opus, au point de déraper. Ce samedi 7 septembre dans 50mn Inside, ses camarades de la tournée Age Tendre en ont même pris pour leur grade. « Parfois, on est sur scène avec mon manager et des fois, je lui dis : “Tu es sûr qu'on n'est pas dans l'émission strip-tease ?” Parce qu'il y a des trucs qui sont tellement pathétiques », a-t-il révélé à Nikos Aliagas.

Dave : ce gros dérapage du chanteur sur France Inter qui a choqué Augustin Trapenard © Sipa Dave : ce gros dérapage du chanteur sur France Inter qui a choqué Augustin Trapenard

Dave dérape sur France Inter

Et ce mercredi 11 septembre, ce sont les micros de France Inter qui ont fortement grésillé. Invité de Boomerang, l’émission d’Augustin Trapenard, Dave a évoqué son parcours et son arrivée en France alors qu’il ne parlait pas bien français. Une anecdote qu’il a souhaité raconter à la radio, avant de lourdement déraper.

« Quand je suis arrivé en France en 1966, je parlais un petit peu le petit black... Puisqu’on ne peut plus dire “petit nègre” », a-t-il lancé, en embarrassant Augustin Trapenard qui l’a très vite remis à sa place. « Euh non ! On ne peut pas dire ”le petit black” non plus d’ailleurs. Je vous rassure. Vous ne pouvez rien dire ici. Enfin si, vous pouvez dire, mais pas ça en tout cas », a rétorqué le journaliste, très gêné. Un moment de malaise à découvrir dans notre vidéo.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Voici.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon