Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Jay-Z : ce fructueux nouveau business dans lequel il se lance

logo de Voici Voici il y a 5 jours La rédaction
Jay-Z : ce fructueux nouveau business dans lequel il se lance © SIPA Jay-Z : ce fructueux nouveau business dans lequel il se lance

La fortune de Jay-Z est estimée à plus d’un milliard de dollars. Une somme qu’il doit à sa musique, mais aussi et surtout à ses investissements dans des marques de champagne et de cognac notamment. Et il a décidé de se lancer dans un nouveau business.

Tout lui réussit. Au mois de juin, le magazine Forbes révélait que Jay-Z était devenu le premier rappeur à dépasser le milliard de dollars de recettes (soit 890 millions d’euros). Une fortune qu’il doit évidemment à sa musique et à ses ventes de disques. Mais c’est aussi (voire surtout) grâce à ces nombreux investissements. En véritable homme d’affaires, le mari de Beyoncé a d’abord lancé sa ligne de vêtements, Rocawear, en 1999, (revendue pour 204 millions de dollars en 2007), avant de racheter le champagne Armand de Brignac en 2014, ainsi que la marque de cognac D’Ussé, qui pèsent pour 410 millions de dollars dans sa fortune estimée (toujours selon Forbes). Il a également des parts dans Roc Nation, organisateur de concerts et de festivals.

Et c’est un tout nouveau business dans lequel Jay-Z a décidé de se lancer. Un business qui pourrait aussi lui rapporter gros. Shawn Carter, de son vrai nom, a été nommé chef de la stratégie de Caliva, une entreprise californienne de commerce de cannabis. Dans l’État de l’ouest des Etats-Unis, la consommation de cannabis à usage récréatif est légale depuis le 1er janvier 2018 ce qui a ouvert un marché fructueux (dans lequel ont déjà investi Snoop Dogg et Whoopi Goldberg par exemple). « [Jay-Z] jouera un rôle essentiel dans l’orientation des tendances créatives, de la diffusion et de la stratégie de la marque », précise Caliva dans un communiqué publié mardi 9 juillet sur son site internet.

Dennis O’Malley, PDG de l’entreprise, a notamment déclaré que la collaboration avec Jay-Z ouvrait « d’importants changements pour l’industrie en matière de visibilité ». Le rappeur, qui est engagé auprès de l’ONG Reform Alliance qui milite pour une réforme du système pénal américain, a déjà annoncé qu’il souhaitait encourager la réinsertion d’anciens détenus « dont beaucoup sont privés des bénéfices financiers de la légalisation », précise Caliva. Ancien dealer à Brooklyn avant de devenir rappeur, il a déclaré qu’il souhaitait « créer quelque chose de formidable, s’amuser en le faisant, faire le bien et accompagner les gens ». Tout un programme.



AUSSI SUR MSN : L'incroyable ressemblance entre Beyoncé et sa fille Blue Ivy

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Voici.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon