Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Léa Salamé : "Je n'ai pas assez de temps pour mon fils, et cela me ronge"

logo de Gala Gala 14/03/2019 Elsa Minot
EXCLU - Léa Salamé : "Je n'ai pas assez de temps pour mon fils, et cela me ronge" © Nathalie Guyon / FTV EXCLU - Léa Salamé : "Je n'ai pas assez de temps pour mon fils, et cela me ronge"

Depuis tout juste deux ans, Léa Salamé est l'heureuse maman d'un petit garçon. Dans une interview à retrouver dans Gala dès ce jeudi 14 mars, la journaliste se confie sur son fils, et fait part de ses regrets de ne pas passer suffisamment de temps avec sa merveille.

Qui l’eut cru, qu’un si petit être pouvait à ce point chamboulé une vie ? Léa Salamé en fait la douce expérience. C’est un petit bonhomme qui a débarqué dans son quotidien, il y a tout juste deux ans. Un petit Gabriel qui fait le bonheur de sa maman. C’est d’ailleurs sans doute aussi pour lui, qu’elle veut paraître moins agressive, contrairement à l’image que certains ont d’elle.

C’est en 2016 sur le plateau de Laurent Ruquier que Léa Salamé a croisé le chemin de Raphaël Glucksmann. Les deux vivaient respectivement une période compliquée. Ils en ressortiront plus forts et à deux. Depuis, le couple file le parfait amour. Si bien qu’ils ont donné naissance à leur petit prince, Gabriel. La famille semble nager dans le bonheur. Pourtant, il y a tout de même une petite ombre au tableau. C’est ce qu’elle nous a confié lors d’un entretien mené par Catherine Ceylac et à retrouver en kiosque dès ce jeudi 14 mars.

« Je rate beaucoup de choses et je m’en veux pas mal ! »

Catherine Ceylac a souhaité savoir si le jeune Gabriel était « élevé dans le respect des femmes ». « Mon fils n’a que deux ans ! », rétorque la journaliste d’origine libanaise dans un éclat de rire. Et de poursuivre : « Je lui apprends surtout à manger tout seul, j’essaie de faire de mon mieux ! Je rate déjà beaucoup de choses et je m’en veux pas mal ! ». Entre la matinale de France Inter, L’émission politique sur France 2 et Stupéfiant, Léa Salamé est sur tous les fronts. Pas facile de concilier sa vie de famille et ses nombreuses émissions.

« Je n’ai pas assez de temps pour mon fils, et cela me ronge. Je pars très tôt le matin, il ne me voit pas », déplore-t-elle, la gorge nouée. Heureusement, elle peut compter sur son cher et tendre, mais aussi sur son pédiatre qui « l’a rassurée : Ce n’est pas la quantité, mais la qualité du temps passé avec mon enfant qui compte », rapporte-t-elle. Léa Salamé a donc instauré un rituel. Tous les soirs, elle est aux petits soins pour son Gabriel. « De 18 à 20 heures, je m’occupe du bain, du dîner, de l’histoire et du coucher : ce sont les quatre choses que j’essaie de faire tous les soirs, en ayant si possible le portable fermé, sinon éloigné », nous assure-t-elle. De quoi lui donner envie de faire une pause dans sa carrière ? Léa Salamé avait précédemment confié « qu’il y a un moment où je réduirai probablement ce rythme, parce que c’est un peu dur parfois»

Retrouvez l'intégralité de l'entretien de Léa Salamé par Catherine Ceylac dans votre gala, en kiosque dès ce jeudi 14 mars.

AUSSI SUR MSN: Léa Salamé, 5 infos à connaître sur la journaliste

Vidéos suggérées
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Gala.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon