Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

La rappeuse Cardi B se dit tentée par la politique

logo de Paris Match Paris Match 14/01/2020 Juliette Bastien

Cardi B a exprimé son désir de s’engager dans la politique au travers de plusieurs tweets postés ce dimanche 12 janvier 2020.

© REUTERS/Benoit Tessier

La rappeuse Cardi B se laisserait bien tenter par une carrière dans la politique… c’est en tout cas ce qu’elle a annoncé dans plusieurs tweets ce dimanche 12 janvier 2020, à la grande surprise de ses millions d’abonnés.

«Je crois que je voudrais être une politicienne. J'aime vraiment le gouvernement, même si je ne suis pas d'accord avec lui», a d’abord posté la jeune femme de 27 ans sur son compte Twitter. «Je sens que si je reprends des études et que je me concentre, je pourrais faire partie du Congrès», a-t-elle ensuite écrit dans un second tweet. Sérieux, j'ai tellement d'idées qui font sens. J'ai juste besoin de deux-trois ans d'études et je pourrais faire bouger les choses» a-t-elle terminé.

Bien évidemment, la nouvelle n’a pas échappé à ses abonnés qui se sont moqués d’elle dans les commentaires : «Bien sûr. Commence à la maternelle, apprend à lire, et on te reverra dans 16 ans» a écrit un internaute. D’autres fans se sont montrés plus enthousiastes à l’idée de voir la star intégrer le congrès : « J’imagine que tu fais déjà bouger les choses, j’adore l’idée que tu continues à le faire dans un bureau du gouvernement !», a commenté un autre abonné.

Accusée d’agression en 2018

Originaire du Bronx, Cardi B a suivi une formation dans la musique au Renaissance High School For Musical Theater and Technology, puis a rejoint pendant deux ans le casting de l’émission de télé-réalité «Love and Hip Hop». Ses singles «Bodak Yellow» et «Like It» l’ont propulsée sur le devant de la scène, ainsi que son franc-parler et ses tenues audacieuses.

Elle a par ailleurs déjà eu des démêlés avec la justice américaine : en 2018 elle a été accusée d’agression et de mise en danger d’autrui après s’être bagarrée dans un club de strip-tease. Selon l’AFP, elle aurait en effet jeté du mobilier sur d'autres personnes du club, blessant légèrement aux jambes une employée de l'établissement. Si Cardi B souhaite s’engager dans la politique, elle devra faire preuve d’un comportement irréprochable.

A lire aussi: Après de graves complications, Cardi B jure de ne plus faire de chirurgie esthétique

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Parismatch

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon