Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Meghan Markle et Harry ne reviendront pas vivre en Angleterre : cette dernière gifle à Elizabeth II

logo de Gala Gala il y a 5 jours Sophie Vincelot
Vidéos suggérées
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Le torchon brûle entre la reine d'Angleterre et les Sussex. Après la fermeture de leur bureau situé à Buckingham et le licenciement d'une quinzaine de personnes, Meghan Markle et le prince Harry prennent définitivement leur distance avec la couronne britannique, malgré leur promesse de partager leur temps entre le Canada et le Royaume-Uni. Un affront pour Elizabeth II, qui leur a demandé de tenir leurs derniers engagements.

La rupture est consommée entre la reine Elizabeth II et les époux Sussex. Après l'annonce de leur départ de la Firme en janvier dernier, Meghan Markle et le prince Harry prennent définitivement leur distance. En témoigne la fermeture de leur bureau situé à Buckingham, provoquant par la même occasion le licenciement d'une quinzaine de personnes. Une signe que les parents du petit Archie envisagent bel et bien de ne plus "jamais vivre au Royaume-Uni".

Pour la reine, cette dernière nouvelle est un camouflet, alors que le couple avait assuré qu'il partagerait son temps entre le Royaume-Uni et le Canada. La période de transition est pourtant loin d'être terminée. Selon le Daily Mail, le prince Harry et Meghan Markle doivent encore "assurer un ou deux engagements" avant de commencer leur nouvelle vie au Canada. Et tout indique que par la suite, ils limiteront au maximum leurs déplacements sur les terres anglaises.

Meghan Markle et Harry ne reviendront pas vivre en Angleterre : cette dernière gifle à Elizabeth II © Backgrid UK/ Bestimage Meghan Markle et Harry ne reviendront pas vivre en Angleterre : cette dernière gifle à Elizabeth II

Preuve supplémentaire de cet éloignement, le couple a organisé plusieurs séances de travail avec son équipe américaine, composée notamment de la société de relations publiques américaine, Sunshine Sachs, et de l'ancien agent, avocat et directeur commercial de Meghan Markle. Les Sussex ont également engagé un designer canadien pour créer un nouveau site web. Le tout sans la participation d'un quelconque conseiller royal. Reste que le personnel anglais licencié doit continuer d'aider le couple à assurer sa "série d'engagements finaux". Une mission d'autant plus importante à l'approche de leur visite le 9 mars prochain pour la journée du Commonwealth, où l'ambiance s'annonce électrique.


AUSSI SUR MSN : GALA VIDEO - Meghan Markle et Harry sont en Californie : ce rendez-vous décisif pour leur avenir 

Vidéos suggérées
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Publicité
Publicité

Plus d'info : Gala.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon