Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Miss France 2020, Clémence Botino, évoque l'incendie de son immeuble

logo de Paris Match Paris Match 07/07/2020 Flora Monbec

Miss France 2020 s'est montrée courageuse lors de l'incendie auquel elle a récemment fait face. Elle s'est confiée sur cet épisode bouleversant dans les colonnes du «Parisien».

La nuit du 3 au 4 juillet 2020 n’a pas été de tout repos pour Clémence Botino. Miss France 2020 était sauvée des flammes d’un incendie meurtrier au sein de son immeuble. Son appartement se situant au quatrième étage, elle était dans l’incapacité de prendre les escaliers pour s’enfuir puisque la fumée avait déjà trop avancé. Elle s’est donc enfermée sur son balcon en attendant les pompiers.

Interrogée par «Le Parisien» ce mardi 7 juillet sur son état après cette mésaventure, Clémence Botino a déclaré avoir «eu peur» : «Le soir même, j’ai recommencé à sourire. Mais il y a eu un contrecoup, des va-et-vient. Heureusement, je suis très entourée, je n’ai pas été touchée et je suis en vie». Ce sont les cris qui l’ont réveillée en pleine nuit. Elle a ouvert la porte de son appartement et a vu des gens qui couraient et criaient. Son réflexe a été de rester sur son balcon en fermant les fenêtres. «Or avec le stress, j’ai laissé la porte de l’appartement ouverte et la fumée est rentrée. Il y en avait beaucoup chez moi», a-t-elle raconté.

© Reynaud Julien/APS-Medias/ABACA

"Une belle solidarité"

Elle est particulièrement reconnaissante pour son voisinage qui s’est montré rassurant. Si elle n’a pas été en contact avec le feu, elle ressentait «un mélange de peur et de panique». «J’ai eu peur de ne pas revenir. On n’est pas préparé à cela». Elle ne quittait pas ses proches au téléphone et ses voisins la soutenaient moralement. «Clémence ça va aller. Raconte nous ta journée», lui disaient-ils. Son voisin du dessous lui a envoyé une serviette imbibée d’eau pour lui rafraîchir le visage et une personne âgée résidant à l’étage du dessous l’a également apaisée. «Il y a eu une belle solidarité», a reconnu le mannequin.

Environ une heure plus tard, les pompiers sont intervenus pour la sauver. «On dit que ce sont nos héros, mais quand on les voit intervenir, alors que l’immeuble était noir et que c’était irrespirable et qu’ils sauvent des gens, on mesure leur prouesse», a-t-elle raconté. Elle a avoué ne pas les avoir informé de son titre d’ambassadrice de beauté sur le moment. «Il n’y avait plus de Miss France à ce moment-là. Juste Clémence», a-t-elle poursuivi.

Malgré le début d'année fortement perturbé par la pandémie de coronavirus, elle reste très optimiste. «Il faut continuer à vivre, reprendre le rythme», a-t-elle lancé. «Je reste positive, j’ai beaucoup d’énergie», a conclu Clémence Botino.

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Parismatch

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon