Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Secte Nxivm : L'effrayant témoignage d'une ancienne adepte sous l'emprise d'Allison Mack

logo de Paris Match Paris Match il y a 5 jours La Rédaction

Vidéos suggérées
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Une jeune femme a raconté au procès du gourou Keith Raniere comment l'ancienne actrice de «Smallville» Allison Mack l'avait recrutée pour devenir l'esclave sexuelle du chef de la secte Nxivm et ce qu'elle lui avait fait subir.

Depuis le 7 mai dernier, le gourou Keith Raniere est jugé à New York. L'homme de 58 ans à la tête de la secte Nxivm est poursuivi pour trafic sexuel, extorsion, association de malfaiteurs, menaces et corruption de mineur. Une de ses anciennes victimes présumées, nommée Nicole, a témoigné à la barre vendredi, à Brooklyn. Cette dernière a expliqué comment l'actrice Allison Mack, ancienne star de la série «Smallville» et figure de premier plan de Nxivm, l'avait recrutée pour intégrer DOS, une entité de la secte qui comptait des maîtres et des esclaves qui devaient avoir des relations sexuelles avec Keith Raniere.

En 2014, Nicole a décidé de quitter Los Angeles pour New York pour donner une nouvelle impulsion à sa carrière d'actrice. Son petit ami de l'époque lui a alors conseillé de suivre des cours de développement personnels et de comédie auprès de Nxivm pour vaincre sa peur des auditions. C'est à cette époque-là qu'elle a rencontré Allison Mack qui l'a convaincue de continuer à suivre les enseignements du mouvement avant de lui parler en 2016 d'un autre groupe -DOS- censé l'aider à devenir «plus forte physiquement, mentalement et intellectuellement», a-t-elle expliqué à la barre, citée par CNN. Afin de pouvoir intégrer DOS, l'actrice de 31 ans a dû transmettre à l'interprète de Chloé Sullivan de «Smallville» des informations compromettantes à son sujet et sur sa famille qu'elle menaçait de révéler si jamais elle voulait quitter la secte. Allison Mack l'a même convaincue de livrer un faux témoignage écrit à un journal local révélant qu'elle avait été abusée sexuellement par son père, relate encore la chaîne américaine. Elle est ensuite devenue l'esclave d'Allison Mack qui lui a notamment ordonné de ne plus entretenir de relations sexuelles avec son petit ami et de rester chaste durant trois mois.

Allison Mack aurait affamé une adepte

Nicole a essayé une première fois de quitter la secte, sans succès, avant que l'Américaine lui donne comme nouvelle mission de prendre contact avec Keith Raniere et d'obéir à tous ses ordres. «Sois une bonne esclave» lui aurait-elle intimé. Elle a eu sa première relation sexuelle avec le gourou dans une maison. Il lui aurait demandé de se déshabiller, de se coucher sur une table sur laquelle il l'a attachée avant de pratiquer un cunnilingus et de lui dire qu'elle était «courageuse». Sous «le choc» de ce qu'elle avait subi, Nicole s'est confiée à Allison Mack, rapporte le «New York Times». «Je crois qu'elle m'a répondu que j'avais mérité de travailler plus souvent avec Keith». Elle lui a également proposé de signer un contrat de consentement pour participer à d'autres activités qui pouvaient provoquer des «blessures psychologiques ou physiques» ou des «infirmités temporaires ou permanentes y compris la paralysie», a aussi fait savoir CNN. Nicole n'a jamais signé le contrat mais a accepté de se faire graver sur la peau les initiales de Keith Raniere avec un stylo à cautériser qui brûlait les chairs.

Durant son audition, Nicole a révélé que pour s'assurer son obéissance, Allison Mack l'a notamment menacée d'affamer India Oxenberg, la fille de l'actrice de «Dynastie» Catherine Oxenberg et autre adapte de la secte recrutée par Allison Mack, écrit le «New York Post». Elle avait imposé à India Oxenberg un régime de 500 calories par jour pendant plus d'un an pour qu'elle atteigne le poids de 48 kilos pour satisfaire Keith Raniere. Nicole a quitté définitivement Nxivm en 2017, non sans avoir demandé à Allison Mack de lui rendre les écrits compromettants qu'elle avait sur elle, ce qu'elle n'a jamais obtenu. Elle a trouvé le courage de claquer la porte de la secte après avoir lu le blog d'une personne qui s'était échappée et qui la qualifiait «d'esclave sexuelle» de Keith Raniere dans ses écrits. «Ça a été comme une piqûre de réalité», a-t-elle raconté.

En avril dernier, Allison Mack avait plaidé coupable d'extorsion, échappant ainsi au procès de la secte. Elle est passible d'un maximum de quarante ans de prison, soit vingt ans pour le chef d'association de malfaiteurs et vingt ans pour celui d'extorsion. Elle sera fixée sur son sort le 11 septembre prochain.

© REUTERS/Shannon Stapleton

SUR LE MÊME SUJET :

Allison Mack : La fille d'une star de Dynastie victime de sa secte

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Parismatch

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon