Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Carla Bruni Sarkozy et Brigitte Macron : entre première dame, on est solidaires !

logo de Gala Gala 06/10/2017 Prisma Media

Carla Bruni n'a jamais caché ne pas garder que des bons souve­nirs de l'Elysée et du monde poli­tique… Et elle ne se cache pas pour le dire en inter­view à l'occa­sion de la sortie de son nouvel album.

Carla Bruni © Prisma Media Carla Bruni

C'est le retour de Carla Bruni, un retour fracassant après 5 ans d'absence. L'ex première dame est en promotion : RTL, Europe 1, Le Parisien, Grazia, C à vous... l'épouse de Nicolas Sarkozy est partout. Pour ce nouvel opus French Touch un carnet intime des standards préférés de la chanteuse, pas de "Pingoin" (un titre supposé faire référence à Françoise Hollande qui avait beaucoup fait parler) mais Enjoy the Silence, et Stand By Your Men... un titre qui avait fait se dresser les cheveux sur la tête des féministes lorsque Hillary Clinton l'avait repris à son compte. Cette fois pas de polémique. 

« Sois fière de lui/Après tout il n'est qu'un homme C'est simplement la chanson d'une fille amoureuse », a relativisé Carla Bruni, qui a fêté cette année ses dix ans de mariage avec son « Raymond », l'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy. « Si un homme la chantait, ce serait un peu macho, mais là il s'agit d'une femme, donc c'est son choix », persiste-t-elle. « Je suis tout à fait féministe mais je trouve cette chanson cool. Je crois qu'on peut soutenir son mari et être féministe. Je ne vois pas de contradiction », ajoute la chanteuse, laissant derrière elle de précédentes déclarations qui avaient attiré les foudres des féministes. 10 ans après son mariage avec Nicolas Sarkozy, elle parle toujours de son "homme", du mâle alpha dans toutes ses interviews (ou presque).

En interview, elle parle aussi de l'Elysée, de la politique, de Brigitte Macron "elle est sympa"mais ne comptez pas sur Carla Bruni pour en dire plus. Excellente communicante, Carla Bruni pèse ses mots. Pleine de compassion pour Valérie Trierweiler lors du Gayet Gate, elle avait affiché sa solidarité avec sa successeuse... Entre premières dames, on se sert les coudes.

"Elle s’est donc sentie extrê­me­ment seule. Ses diffi­cul­tés viennent de là, je crois. Ce n’est pas un endroit où l’on peut aller sans amour, plaide Carla. Voilà, à mon sens, ce que raconte son livre.  Et quand, en prime, cette histoire est arri­vée, elle a craqué. Elle a été dévas­tée. Aucune femme n’au­rait tenu le choc"", disait à propos de l'ex compagne de François Hollande Carla Bruni. C'est peut-être de cela dont elle a parlé avec Brigitte Macron, La Malédiction de l'Elysée...

Publicité
Publicité

Plus d'info : Gala.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon