En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Public Royalty : Ce jour où Lady Diana a menacé Camilla Parker-Bowles !

logo de Public Public il y a 6 jours fanny abouaf

La princesse Diana était au courant des relations extra-conjugales de son mari, le prince Charles, depuis le début. Elle aurait même eu un tête à tête avec sa rivale, Camilla Parker-Bowles. Et voici ses mots cinglants.

Public Royalty : Ce jour où Lady Diana a menacé Camilla Parker-Bowles ! © ABACA Public Royalty : Ce jour où Lady Diana a menacé Camilla Parker-Bowles !

Les confidences pleuvent au sujet de la princesse Diana, depuis la publication de vieux enre­gis­tre­ments audio retrans­crits dans le livre d'Andrew Morton "Diana : Sa véritable histoire". Pour l'anniversaire de la publication de cet ouvrage choc, l'écrivain qui s'était entretenu au téléphone avec Lady Di a promis des révélations choc.

On sait déjà que la maman des princes Harry et William avait tenté de se suicider, rongée par le chagrin, humiliée par les tromperies de son mari. Un geste de désespoir qui clôturait une longue lutte pour son bonheur. En effet, avant de se résoudre au divorce, la princesse de Galles avait eu une dispute avec sa rivale. Elle avait rencontré la maîtresse de son mari à l'anniversaire d’une mondaine, Anna­bel Gold­smith, et lui avait clairement annoncé : "Je sais exac­te­ment ce qu’il se passe… Et je veux que mon mari revienne". Et d'ajouter : "Camilla, je sais ce qu’il se passe entre vous et Charles, et je veux que vous le sachiez".

En face, Camilla avait alors répliqué : "Oh, nous ne nous cachons pas, ce n'est pas une secret (...) Vous avez tout ce que vous avez toujours voulu. Vous avez tous les hommes du monde à vos pieds, et vous avez deux enfants magni­fiques. Que voulez-vous de plus ?" Et Diana de conclure : "Je veux mon mari. Ne me prenez pas pour une imbé­cile". Ambiance.

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Public

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon