En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

"Top Chef" : que sont devenus les anciens gagnants?

Logo de ParisMatch Par Paris Match Par ParisMatch | Diapositive 1 sur 7: <p>Romain Tischenko, gagnant en 2010 : Après avoir empoché les 100 000 euros de «Top Chef», il a ouvert en 2012 son restaurant à Paris, Le Galopin, avec son frère Maxime. Un bistrot «sans fioritures et surtout sans prétention». Romain Tischenko a également ouvert La Cave à Michel, une cave voisine de son restaurant. </p>

Romain Tischenko, gagnant en 2010 : Après avoir empoché les 100 000 euros de «Top Chef», il a ouvert en 2012 son restaurant à Paris, Le Galopin, avec son frère Maxime. Un bistrot «sans fioritures et surtout sans prétention». Romain Tischenko a également ouvert La Cave à Michel, une cave voisine de son restaurant.

«Top Chef : le choc des brigades» s'est terminée mercredi par la victoire de Jérémie. Il est le huitième vainqueur de «Top Chef». Que sont devenus ceux qui ont brillé avant lui lors du concours culinaire de M6?

Depuis huit saisons, «Top Chef» attire des cuisiniers confirmés qui aiment relever des défis ou des novices qui veulent prouver leur valeur. Mercredi, c'est Jérémie, qui est ressorti gagnant de la huitième saison en s'imposant face à Franck. Lors de la finale, le compétiteur a confirmé son ascension lors d'une épreuve marathon de 10 heures, au cours de laquelle il a cuisiné avec des anciens candidats de la saison pour 100 bénévoles de la Croix Rouge, au Royal Palace à Evian.

Les scores étaient serrés, mais le brigadier de Michel Sarran, a fait la différence, grâce notamment à sa boule de sucre en forme de mandarine avec un crumble bois et un brownie chocolat. Un dessert «spectaculaire» pour Jean-François Piège, dont le visuel et le goût a fait l'unanimité chez le jury. Michel Sarran, Philippe Etchebest, Hélène Darroze et Jean-François Piège ont donné deux points de plus au cuisiner autodidacte qu'à Franck, l'adversaire redouté de tous les candidats lors de la saison. Les 100 bénévoles ont également donné l'avantage au Grenoblois qui a remporté la finale avec 55,15 % des votes contre 44,85 pour Franck.

Avant Franck, sept autres chefs ont évité la lame orange, signe de défaite au concours culinaire de M6. Que font-ils aujourd'hui ? Paris Match fait le point.

© RACHID BELLAK / BESTIMAGE

Plus d'infos : Parismatch

image beaconimage beaconimage beacon