Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Des milliers de postes supprimés... chez Pôle emploi ?

logo de Boursier Boursier 19/09/2017 Boursier.com

Alors que le gouvernement cherche à faire des économies, les 54.000 salariés pourraient bien subir un dégraissage de taille.

© Reuters

Pôle emploi doit-il se préparer à d'importantes suppressions de postes ? Alors que le nouveau gouvernement cherche à faire d'importantes économies pour équilibrer son budget, l'agence et ses 54.000 salariés pourraient bien être en ligne de mire. Selon 'Le Parisien', qui dévoile l'information, il s'agit même du "dossier brûlant" du budget.

Les gros postes dans le viseur

"Plusieurs milliers de postes de cadres du service public de l'emploi sont dans le viseur de Bercy", a expliqué une source au quotidien, selon qui les coupes dans les effectifs permettraient d'économiser près de 3 milliards d'euros entre 2018 et 2022. Les cadres avec de gros salaires, ceux qui travaillent en back-office, sur des fonctions d'ingénierie ou d'analyse du marché de l'emploi par exemple, seraient particulièrement menacés.

Externalisation ?

"Une fois les postes supprimés, soit on réorganise en interne, soit on externalise ce service public, ce qui est plus probable", a expliqué au journal un haut fonctionnaire. Du côté du ministère du Travail, le cabinet de Muriel Pénicaud assure que le nombre de suppressions ne dépassera pas quatre chiffres en 2018, mais selon certains observateurs, le gouvernement voudrait y a aller par étapes, et pourrait accélérer pour proposer une privatisation partielle.



AUSSI SUR MSN : Pôle emploi : ses employés bientôt au chômage ?

Publicité
Publicité

Plus de Boursier

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon