En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

La Corée du Nord continue de peser sur Wall Street à l'ouverture

logo de AFPAFP 10/08/2017
La Bourse de New-York ouvre en baisse jeudi, les investisseurs se montrant toujours frileux face à l'escalade de tensions entre la Corée du Nord et les Etats-Unis © Fournis par AFP La Bourse de New-York ouvre en baisse jeudi, les investisseurs se montrant toujours frileux face à l'escalade de tensions entre la Corée du Nord et les Etats-Unis

Wall Street a ouvert en baisse jeudi, l'escalade des tensions entre la Corée du Nord et les États-Unis continuant à peser sur le marché: le Dow Jones perdait 0,46% et le Nasdaq 0,83%.

Vers 14H10 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average cédait 102,49 points à 21.946,38 points et le Nasdaq, à forte coloration technologique, 52,94 points à 6.299,39 points. L'indice élargi S&P 500 reculait de 14,87 points, soit 0,60%, à 14,87 points.

La Bourse de New York avait enregistré une légère baisse mercredi, les investisseurs se montrant déjà frileux face au contexte géopolitique: le Dow Jones avait cédé 0,17% et le Nasdaq 0,28%.

Dernier élément en date, la Corée du Nord a annoncé jeudi qu'elle peaufinait un plan pour tirer quatre missiles de portée intermédiaire vers Guam, territoire américain dans le Pacifique-ouest.

La baisse affectait tous les secteurs du marché.

"La rhétorique enflammée n'aide pas à résoudre les tensions diplomatiques et cela fournit une excuse clé en main aux investisseurs pour encaisser des bénéfices, ou au moins pour contenir pour l'instant leur fièvre acheteuse sur un marché dont nombreux pensent qu'il était mûr de toute façon pour un repli", a commenté Patrick O'Hare de Briefing dans une note.

L'indice S&P 500 a pris environ 10% depuis le début de l'année et le Dow Jones a enchaîné jusqu'à lundi une série de neuf records d'affilée.

- La distribution en difficulté -

Dans l'immédiat, les indicateurs américains n'apportaient guère de soutien à la Bourse puisque les prix à la production ont reculé en juillet, alors que les analystes s'attendaient à une progression.

"Malgré la conviction des économistes que l'inflation est prête à accélérer, les prix reculent", a mis en avant Chris Low de FTN Financial dans une note.

À ce sujet, les investisseurs se tourneront vendredi sur l'indice des prix à la consommation (CPI).

Avant cela, ils ont également pris connaissance d'une hausse plus importante que prévu des inscriptions hebdomadaires au chômage.

Sur le front des résultats d'entreprises, le secteur de la distribution est en première ligne jeudi.

Les grands magasins Macy's et l'enseigne Kohl's "ont dépassé les attentes, qui avaient été revues à la baisse, malgré le manque de croissance de leurs ventes, la réponse à leurs chiffres a toutefois été mitigée", a commenté Patrick O'Hare.

Macy's perdait 4,43% à 22,01 dollars, son chiffre d'affaires au deuxième trimestre a baissé de 5,4% par rapport à un an plus tôt, ce que l'entreprise attribue notamment à la réduction de son nombre de magasins.

Le chiffre d'affaire de Kohl's a reculé de 0,9% et son titre perdait 8,87% à 38,21 dollars.

Après la clôture ce sera au tour de Nordstrom (-2,01% à 45,94 dollars).

Le groupe de médias 21st Century Fox a annoncé mercredi après la clôture des résultats trimestriels décevants, en raison d'une baisse des recettes des studios 20th Century Fox, qui a occulté la bonne performance de ses chaînes câblées. Son titre avançait toutefois de 2,22% à 28,52 dollars.

Le marché obligataire montait légèrement: le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans, qui évolue à l'inverse du prix des obligations, baissait à 2,218% contre 2,248% mercredi soir et celui des bons à 30 ans à 2,801%, contre 2,824%.

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon