Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Leclerc dit avoir été approché par Amazon

logo de Boursier Boursier 05/10/2017 Boursier.com

Le géant du commerce en ligne américain est décidément très actif dans ses prises de contacts en France.

© Reuters

L'intérêt d'Amazon pour la France se confirme... Leclerc, numéro un de la distribution alimentaire dans l'Hexagone, a été contacté par le géant américain du e-commerce. "Oui, nous sommes approchés par Amazon", a déclaré à Reuters mercredi le président du groupement de distributeurs indépendants, Michel-Edouard Leclerc, sans plus de précision. "Amazon pourrait, pourquoi pas, devenir notre logisticien", a-t-il ajouté.

Leclerc propose déjà, dans "quelques dizaines de magasins" des casiers de livraison dédiés à Amazon, un système qui, selon lui, "devrait se généraliser dans l'ensemble de la distribution".

Les rumeurs se succèdent

La distribution française fait l'objet de rumeurs depuis que les analystes de la Société générale ont estimé, dans une note publiée en juin, que Carrefour pouvait figurer parmi les cibles potentielles d'Amazon en Europe, comme Casino ou le britannique WM Morrison.

Mardi, de nouvelles informations, rapportées par le journal 'Le Monde', ont dopé les titres Carrefour et Casino en Bourse. Selon le quotidien, Amazon est à la recherche d'une quinzaine d'implantations dans l'Hexagone, en particulier à Paris, pour ouvrir des boutiques inspirées du concept de magasin sans caisse qu'il teste actuellement aux États-Unis, Amazon Go. L'Américain a aussi approché des distributeurs français, notamment Casino, dont il aurait lorgné l'enseigne Monoprix.

Amazon inquiète

Le secteur est sur la défensive depuis qu'il a été ébranlé par le rachat par Amazon, cet été, de la chaîne américaine de magasins bio Whole Foods Market pour 13,7 milliards de dollars.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Boursier.com

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon