Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Un robot pour porter vos courses testé à Paris : "Il vous suit comme un petit chien"

logo de Franceinfo Franceinfo 16/04/2018 Franceinfo

Certains en rêvaient, c'est désormais une réalité : un robot capable de porter vos courses vient d'être testé à Paris. Un engin conçu par deux ingénieurs lyonnais.

© Fournis par Francetv info

Haut comme trois pommes, le robot TwinswHeel arrive à hauteur des genoux. Il ressemble à une grosse boîte équipée de deux roues latérales. Imaginé par deux ingénieurs lyonnais, il est là pour porter vos courses.

Ce robot du futur a été testé les 14 et 15 avril à Paris, au centre commercial Italy 2 dans le 13e arrondissement, rapporte lundi France Bleu Paris. Une trappe accueille vos courses, et le robot vous suit à la trace.

"La caméra 3D fait une image de vous, le robot reconnaît votre silhouette, votre forme, ensuite il ne vous lâche plus et il vous suit à une distance de deux à dix mètres."

Vincent Talon

Vincent Talon dirige TwinswHeel, la start-up qui a créé ce robot : "Pour qu'il me suive comme un petit chien, c'est très simple, il suffit de cliquer sur le bouton 'Follow me' [suivez-moi, en anglais]."

"Aider les personnes à mobilité réduite"

Après la théorie, place à la pratique. Ça y est, c'est fait, la petite machine ne me lâche plus d'une semelle. À la plus grande surprise des clients du centre commercial. À quoi peut bien servir cette drôle de boîte ? "Je ne sais pas du tout", s'interroge un premier client. "Pour le nettoyage", tente une dame.

Quand on leur annonce que ce robot est bien là pour les aider à porter leurs courses, les réactions fusent : "Ah super ça !", "Ça pourra aider les personnes à mobilité réduite, très bonne idée."

La plupart des clients sont convaincus, d'autres reprochent à ce robot d'enlever un peu plus de contact humain dans les rayons des supermarchés.

Les créateurs de ce robot comptent le proposer à un maximum de commerces, et même en faire une machine capable de livrer à domicile.

Publicité
Publicité

PLUS D’INFO : FRANCEINFO

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon