Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Automobilistes, ce qui devrait changer pour vous en 2020

logo de Capital Capital il y a 3 jours Julien Sarboraria

Malus écologique renforcé, tarifs des péages revus à la hausse, déploiement des radars sur le bord des routes… l’année 2020 ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices pour les automobilistes.

Les années passent et ne se ressemblent pas pour les automobilistes. Alors que le gouvernement s’était montré clément cette année en proposant un malus écologique moins sévère, il a dévoilé un barème sacrément durci pour 2020. Le seuil de déclenchement est abaissé de 117 à 110 grammes de CO2. Cela paraît peu, mais la facture s’alourdit très rapidement. Par exemple, un véhicule émettant 140 grammes de CO2 passera d’un malus de 690 euros à 1.901 euros, soit presque le triple ! Et le système va se durcir encore un peu plus en mars avec l’arrivée d’une seconde grille, basée sur la nouvelle norme WLTP, un protocole d’homologation de la consommation plus en phase avec la réalité.

Automobilistes, ce qui devrait changer pour vous en 2020 © Getty Images Automobilistes, ce qui devrait changer pour vous en 2020

Il y a d’autres mauvaises nouvelles, comme cette mesure visant à supprimer le bonus écologique pour les véhicules électriques haut de gamme et la nouvelle hausse du prix des péages, attendue pour février. Il est question aussi de “brider” les avertisseurs “anti-radars”. Enfin, difficile de parler de 2020 sans évoquer le retour de la limitation de vitesse à 90 km/h sur certaines départementales et le renforcement des contrôles radars sur les routes. Mais terminons sur une note positive avec la légalisation très probable du rétrofit, ce phénomène qui consiste à transformer une vieille voiture thermique en véhicule électrique.

Découvrez toutes les mesures annoncées en détail et celles qui pourraient arriver en cours d’année dans notre diaporama légendé.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Capital.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon