Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Comment les immigrés tirent la croissance vers le haut

logo de Capital Capital 12/09/2018 Sarah Ugolini


Comment les immigrés tirent la croissance vers le haut © Getty Images Comment les immigrés tirent la croissance vers le haut

Un rapport de Citi et de l'Oxford Martin School affirme que sans la contribution des migrants à la croissance économique, les principales économies de l'OCDE seraient moins riches de centaines de milliards d'euros.

C'est un rapport qui va balayer les idées reçues sur les migrants. Non, les immigrés ne nuisent pas à la santé économique des pays qui les accueillent. Comme le rapporte zonebourse.com, l'étude "Migration and the Economy : Economic Realities, Social Impacts and Political Choices"(Migration et économie: réalités économiques, impacts sociaux et choix politiques) apporte de nouvelles preuves des liens entre immigration et croissance et dynamisme des économies. En effet, les chercheurs ont établi que l'immigration a un impact bénéfique et notable sur la croissance économique récente des pays de l'OCDE.

En pratique au Royaume-Uni, si on avait stoppé toute immigration en 1990, le niveau du PIB réel en 2014 aurait été inférieur d'environ 175 milliards de livres. En Allemagne également, le PIB réel en 2014 aurait été inférieur de 155 milliards d'euros sans l'apport des immigrés. Aux États-Unis, les industries et régions les plus performantes économiquement dépendent de la contribution des migrants. Leur apport est majeur dans la création d'entreprises et la croissance économique. En effet, le sujet des migrants est souvent politiquement exploité et on tend à les présenter comme des personnes profitant des aides sociales en France. S'il ne faut pas généraliser sur le profil type d'un migrant, on note malgré tout qu'ils consomment moins d'aides sociales et reçoivent moins d'argent public que les résidents nationaux du pays dans lequel ils migrent selon le rapport GPS Citi-Oxford.

Des migrants productifs stimulant la croissance

D'autre part, ils sont pour la plupart en âge de travailler donc productifs et augmente le ratio actifs / personne à charge des économies qui les accueillent. Leur formation et éducation ne sont en outre pas à la charge de leur pays d'accueil, mais payées par leur nation d'origine. L'immigration est donc une source de stimulation de la productivité et de la croissance économique. Pour Ian Goldin, professeur en mondialisation et développement à l'université d'Oxford et auteur principal du rapport, "l'immigration contribue à augmenter les niveaux de revenus et d'emploi des économies de l'OCDE". Il estime que "les immigrants sont des gens exceptionnels qui, aux États-Unis et au Royaume-Uni, sont deux à trois fois plus susceptibles de lancer une nouvelle entreprise ou de créer une innovation brevetable que le reste de la population".

Pour le professeur, "l'image d'un raz-de-marée de migrants s'emparant des emplois ne repose sur aucune preuve". Il estime à l'inverse que "les migrants ont tendance à créer des emplois et à augmenter globalement les revenus et favorisent également une plus forte participation des femmes au marché du travail". Malgré tout il ne faut pas avoir une vision manichéenne, la concentration d'immigrants dans certaines zones peut exercer une pression sur les services et les infrastructures publics. Pour remédier à ce petit inconvénient, les auteurs du rapport recommandent une redistribution des recettes fiscales pour faire face aux charges qui pèsent sur les autorités locales et régionales. Ce rapport prouve la distorsion existant entre la perception de l'immigration par le grand public et les impacts bénéfiques réels qu'elle a sur l'économie. 

AUSSI SUR MSN: Benoît Hamon, « Les migrants ne prennent pas le travail des Français »

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE


Chaque semaine, ne manquez pas le meilleur de l'info!


Publicité
Publicité

Plus d'info : Capital.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon