Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

France : baisse significative de 3% des défaillances à fin octobre

logo de Boursier Boursier 19/11/2019 Boursier.com

Selon le cabinet Ellisphere, les défaillances (ouvertures de redressement judiciaire et liquidation judiciaire directe) poursuivent leur baisse de manière significative, avec un recul de 3% à fin octobre 2019 sur 12 mois glissants, soit 50.859 ouvertures de redressement ou de liquidation judiciaire directe.

La tendance est semblable pour les sauvegardes (-2,1%) avec désormais moins de 1.000 procédures annuelles (984).

Un coût social toujours à la hausse

Côté emplois menacés par ces procédures collectives, les résultats sont nettement plus contrastés. Avec près de 160.000 postes salariés induits, la progression est toujours en cours pour les défaillances (+2,4% sur 12 mois). Une situation qui reste toujours liée aux défaillances d'entreprise de taille plus importante...

Sur les 12 derniers mois, les défaillances d'ETI ont ainsi progressé de 22,8%. La dernière en date est celle de la branche française de THOMAS COOK employant près de 700 salariés pour 500 millions d'euros de chiffre d'affaires. Les sauvegardes, avec près de 39.000 postes menacés, connaissent en revanche une nette décrue du nombre d'emplois menacés (-17,7%).

Embellie quasi générale en région

En région, seules la Bourgogne-Franche-Comté et la Corse voient leurs défaillances progresser, respectivement +0,8 et +2,4%. À l'inverse, l'amélioration est significative en Bretagne et Normandie (- 9,7 et - 6,8%).

Côté secteurs, de vraies difficultés perdurent pour le Transport et Logistique où les défaillances progressent encore de 5,6 % sur un an, ainsi que pour les Biens d'équipements industriels avec +4,6%. Le secteur paie ici le recul persistant de l'industrie française et son manque chronique d'investissement. Enfin, après une période d'accalmie, la Pharmacie et l'activité des officines connaissent une nouvelle envolée de leurs défaillances sur un an (+ 10,7 %).

Défaillances significatives

Parmi les défaillances significatives d'octobre 2019, citons le grossiste d'équipement automobile LAURENT PÈRE ET FILS (269 salariés pour 41 millions de chiffre d'affaires) et la liquidation judiciaire de ACC INGENIERIE ET MAINTENANCE, spécialiste de la rénovation de matériels ferroviaires (267 salariés pour 20 millions de chiffre d'affaires). "Ces deux défaillances sont symptomatiques des difficultés que rencontre actuellement le secteur des Moyens de transport dans un contexte de transition énergétique et écologique très complexe"...

© Reuters
Publicité
Publicité

Plus d'info : Boursier.com

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon