Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Le gouvernement renforce et élargit le fonds de solidarité

logo de BFM Business BFM Business 14/01/2021
Bruno Le Maire © BFMTV Bruno Le Maire

Le gouvernement muscle le fonds de solidarité. A l'occasion d'une conférence de presse sur l'évolution de l'épidémie de coronavirus ce jeudi, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a dévoilé une nouvelle mouture du dispositif pour soutenir les entreprises pénalisées directement ou indirectement par les fermetures administratives, notamment les restaurants et hôtels.

En premier lieu, le locataire de Bercy a annoncé que le produit de la vente à distance et de la vente à emporter ne sera pas comptabilisé dans le chiffre d'affaires de référence pour le calcul de l'aide au titre du fonds de solidarité. Cette règle vaudra à partir du mois de décembre 2020. Pour rappel, toute entreprise fermée administrativement peut prétendre à une aide de 10.000 euros par mois ou à un soutien équivalent à 20% de son chiffre d'affaires.

Par ailleurs, les fournisseurs relevant du secteur S1 bis et perdant au moins 70% de leur chiffre d'affaires auront également le droit à une indemnisation couvrant 20% de leur chiffre d'affaires de 2019, dans la limite de 200.000 euros par mois.

Un soutien aux viticulteurs

Enfin, l'exécutif a décidé d'apporter un soutien particulier aux viticulteurs, touchés par les sanctions américaines sur les vins tranquilles et le cognac. Eux aussi pourront bénéficier de l'aide du fonds de solidarité renforcé, à savoir une indemnisation de 15% de leur chiffre d'affaires de 2019 s'ils perdent 50% de leur chiffre d'affaire dans la limite de 200.000 euros par mois. L'aide sera portée à 20% du chiffre d'affaires 2019 s'ils perdent 70% de ce dernier.

Publicité
Publicité

Plus d'info: BFM Business

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon