Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Brésil : coup dur pour Total en Amazonie

logo de Capital Capital 09/12/2018 Sarah Ugolini

La licence environnementale autorisant le forage a été refusée à l'entreprise pétrolière, car il existait "la possibilité d'une fuite de pétrole qui pourrait affecter les récifs coralliens présents dans la région et par extension la biodiversité marine".

Brésil : coup dur pour Total en Amazonie © Getty Images Brésil : coup dur pour Total en Amazonie

Fin de non-recevoir pour Total. Le Brésil lui a refusé vendredi 7 décembre l'autorisation pour effectuer des forages dans cinq endroits de l'embouchure de l'Amazone. Comme le rapporte 20 Minutes, le plan présenté par l'entreprise pétrolière et gazière a fait apparaître des "problèmes techniques". "La licence environnementale pour l'Activité de forage maritime dans les blocs FZA-M-57, 86, 88, 125 et 127 de Foz de Amazonas a été refusée ce vendredi en raison d'un ensemble de problèmes techniques identifiés au cours du processus visant à l'obtention de la licence", a détaillé l'agence de régulation environnementale brésilienne Ibama.

L'agence brésilienne craint "la possibilité d'une fuite de pétrole qui pourrait affecter les récifs coralliens présents dans la région et par extension la biodiversité marine". Ibama a assuré avoir donné à Total toutes les opportunités de corriger les problèmes soulevés lors d'une évaluation technique et avoir informé le groupe français de sa décision. Un choix motivé par le souci de préserver la biodiversité dans la zone concernée. De son côté, le groupe français s'est contenté d'assurer qu'il allait "analyser les documents remis par Ibama et décider des prochaines étapes". L'association environnementale Greenpeace a quant à elle salué cette "excellente nouvelle pour les 2 millions de personnes qui se sont mobilisées à nos côtés pour la protection du récif de l'Amazone", comme le rapporte 20 minutes

Pour rappel, la demande de rejet de ce permis de forage avait été sollicitée par le parquet du Brésil ainsi que des organisations de défense de l'environnement en avril dernier. Selon, franceinfo, Total s'était associée en 2013 avec le Britannique BP et le Brésilien Petrobras pour acquérir des blocs d'exploration dans l'embouchure de l'Amazone. Il attendait d'obtenir l'autorisation des autorités brésiliennes pour lancer les travaux d'exploration. L'homologation du projet traînait en longueur depuis la découverte d'un important massif corallien à 28km de la zone d'exploration.



AUSSI SUR MSN : Au large de l'Angola, la vie en mer à bord d'un navire pétrolier

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Capital.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon