Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

The Kooples dans l'escarcelle du propriétaire de Lacoste

logo de Capital Capital 21/03/2019 Ambre Deharo
The Kooples dans l'escarcelle du propriétaire de Lacoste © Bloomberg / Contributeur / Getty Images The Kooples dans l'escarcelle du propriétaire de Lacoste

Le groupe Maus Frères est entré en négociations exclusives pour racheter la totalité de la marque à la famille Elicha, actionnaire majoritaire, et à LBO France.

La marque française The Kooples sera bientôt sous pavillon suisse. Le groupe familial Maus Frères, déjà propriétaire de Lacoste, Aigle et Gant, est entré en négociations exclusives pour le rachat à 100 % de l'enseigne rock, rapporte Le Figaro. Pour l'instant, The Kooples est détenue à 80 % par les fondateurs de la marque, la famille Elicha, et à 20 % par le fonds LBO France. Le montant du rachat n'a pas été révélé, précise le quotidien.

Du côté de Maus Frères, on se veut très clair sur les raisons d'une telle opération. "Cette acquisition, réalisée dans un cadre amical à l'amiable, illustre notre direction stratégique : développer et acquérir des marques premium de luxe accessible", explique ainsi Thierry Guibert, le directeur de Lacoste et PDG de Maus Frères International.

Le groupe helvète souhaite bâtir un "géant mondial qui pèsera plus de quatre milliards d'euros de volume d'affaires, mêlant, à travers des marques fortes, sport, mode et streetwear". Décoration, prêt-à-porter, accessoires... l'éventail des produits proposés sera large. Selon les précisions du Figaro, chaque marque gardera son indépendance. Des synergies en ressources humaines seront toutefois mises en place.

Miser sur l'étranger

Si Maus Frères est capable aujourd'hui de s'offrir The Kooples, c'est notamment grâce à la bonne santé de Lacoste. Le groupe a acquis la marque au crocodile il y a sept ans, et en 2018 les ventes ont connu une hausse de 26 %, ce qui a permis d'enregistrer 3,1 milliards d'euros de volume d'affaires. Après avoir séduit une clientèle plutôt masculine avec Lacoste, Maus Frères espère plaire à la clientèle de The Kooples, à 60 % féminine.

Le succès de The Kooples à l'étranger est également un atout que Maus Frères compte mettre à profit. La marque réalise 40 % de ses ventes en export et dispose notamment de plus de 200 concessions dans des grands magasins, ce qui est un atout au regard de "la difficulté pour les marques françaises à percer ainsi, dans les plus qualitatifs grands magasins du monde", relève Thierry Guibert auprès du Figaro.


AUSSI SUR MSN : « Nous avons réussi le pari de faire renaître une marque française emblématique »

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Capital.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon