Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Un outil du gouvernement pour voir les hausses de salaire

logo de L'Express L'Express il y a 4 jours

L'exécutif, attaqué sur le pouvoir d'achat, a sorti un simulateur pour visualiser l'impact de ses mesures sur les salaires.

Le gouvernement a augmenté la CSG en début d'année, mais a également décidé de supprimer les cotisations sociale pour l'assurance maladie celles pour l'assurance chômage (en deux temps pour ces dernières). (Image d'illustration) © Getty Images/iStockphoto Le gouvernement a augmenté la CSG en début d'année, mais a également décidé de supprimer les cotisations sociale pour l'assurance maladie celles pour l'assurance chômage (en deux temps pour ces dernières). (Image d'illustration)

Vous pensez avoir perdu en pouvoir d'achat ? Le gouvernement tente de vous prouver le contraire. Grâce à un simulateur mis en ligne ce jeudi, l'exécutif souhaite permettre aux salariés du secteur privé de visualiser leurs gains de pouvoir d'achat consécutifs à la suppression des cotisations maladie et chômage décidée par Emmanuel Macron.

Calmer la grogne ?

En entrant leur salaire brut dans le simulateur, les salariés peuvent ainsi voir apparaître à l'écran les montants gagné sur les fiches de paie, sur un mois et sur l'année. Un salarié au Smic apprend ainsi qu'il gagnera 136,29 euros sur l'année 2018.

Le gouvernement a augmenté la CSG en début d'année, mais a également décidé de supprimer les cotisations sociales pour l'assurance maladie celles pour l'assurance chômage (en deux temps pour ces dernières). Ces baisses ont désormais largement dépassé la hausse de la CSG pour les salariés du privé, qui voient donc leurs salaires augmenter.

Reste à savoir si l'opération parviendra à convaincre, dans un contexte de grogne sociale sur la hausse des taxes, notamment sur le carburant. Sans compter que ce gain de pouvoir d'achat ne concerne pas les retraités, et seulement une partie des travailleurs: les fonctionnaires n'en ont pas bénéficié.



AUSSI SUR MSN : Prélèvement à la source : les entreprises se préparent

Relire la vidéo

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus de L'Express

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon