En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Asie : en berne

logo de Boursier Boursier il y a 4 jours Boursier.com

Les marchés de la zone Asie-Pacifique accusent encore le coup ce mercredi, dans le sillage des tensions internationales persistantes et de la baisse de Wall Street hier soir, notamment plombée par Goldman Sachs, dont les résultats trimestriels ont déçu, de même que ceux de Johnson & Johnson... Si le Nikkei à Tokyo est stable, Shanghai recule de 1,2%, Seoul glisse de 0,3%, Hong Kong perd 0,6%, Singapour cède 0,5% et Taiwan chute de 1,15%... Sur les devises, l'euro remonte sur les 1,0720/$, tandis que la livre Sterling s'est envolée hier après l'annonce surprise d'élections anticipées au Royaume-Uni. Un scrutin qui s'ajoute aux autres incertitudes géopolitiques du moment, à commencer par l'élection présidentielle française et la tension militaro-politique en Corée du Nord. Aux Etats-Unis, Steven Mnuchin, le secrétaire au Trésor, a admis que la réforme fiscale tant attendue par Wall Street serait sans doute retardée en raison du récent échec au Congrès de la refonte du système d'assurance-santé "Obamacare"...

La livre a réagi à l'annonce surprise par Theresa May de la tenue, dès le 8 juin prochain, d'élections législatives anticipées au Royaume-Uni. La Première ministre britannique espère ainsi consolider sa majorité conservatrice à la Chambre des communes, afin de négocier le Brexit dans de meilleures conditions.

Facteur de risque

Les observateurs soulignent que ces élections anticipées représentent un facteur de risque supplémentaire pour les marchés financiers, dans un contexte géopolitique toujours tendu... Ainsi, l'issue de l'élection présidentielle française est de plus en plus incertaine... En outre, des législatives se tiendront aussi en France, les 11 et 18 juin, et pourraient déboucher sur une instabilité politique en cas d'éparpillement des voix...

Les cours du pétrole se stabilisent à 54,75$ le brent et 52,30$ le WTI. Un rapport gouvernemental a estimé que la production de pétrole de schiste américaine enregistrerait en mai sa hausse la plus marquée depuis plus de deux ans.

Par ailleurs, les stocks hebdomadaires de brut américains, qui seront publiés ce mercredi, sont attendus en recul de 1,5 mbj, selon les analystes interrogés par 'Reuters'...

Reuters © Reuters Reuters
Publicité
Publicité

Plus de Boursier

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon