En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Asie : fin de semaine en roue libre

logo de Boursier Boursier 19/05/2017 Boursier.com

Les marchés de la zone Asie-Pacifique terminent la semaine sans tendance claire ce vendredi après le récent trou d'air en provenance des Etats-Unis... La Bourse de Tokyo reprend 0,3%, Seoul +0,10%, Bombay gagne 0,6%, Hong Kong +0,2%. Singapour est stable, Taiwan recule de 0,10% et Shanghai glisse de 0,2% avec Sydney.

Les marchés américains se sont un peu repris hier soir, même s'ils n'ont regagné qu'une partie du terrain perdu la veille sur fond d'affaires Trump. Les investisseurs veulent croire que les controverses entourant les liens du président américain avec la Russie ne remettront pas en cause les fondamentaux plutôt solides de l'économie... En outre, l'indice des indicateurs économiques avancés américains mesuré par le Conference Board a grimpé de 0,3% en avril par rapport à mars, en ligne avec le consensus de place. Enfin, l'indice d'activité manufacturière régionale de la Fed de Philadelphie est ressorti à un très haut niveau en mai, à +38,8, contre un consensus de 19,6 et un niveau de 22 un mois auparavant...

Le dollar se reprend

Sur le marché des changes, le dollar tente de reprendre de la hauteur. L'indice du dollar, qui mesure son évolution face à un panier de 6 devises internationales, a regagné 0,37% à 97,90, mais reste malgré tout au plus bas depuis l'élection de Donald Trump à la Maison Blanche. Le billet vert a abandonné environ 5% depuis son pic de décembre dernier, là où l'avait propulsé l'espoir de réformes susceptibles d'accélérer la croissance des Etats-Unis... L'euro pointe ce matin à 1,1111/$.

Le pétrole poursuit sa remontée : le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison juin pointe en hausse à 49,75$. Au Le baril de Brent de mer du Nord progresse lui aussi à 52,95$.

Les investisseurs tablent sur une reconduction pour 9 mois, jusqu'en mars 2018, de l'accord de réduction de la production pétrolière de l'Opep et ses alliés, lors de la réunion du 25 mai à Vienne. Lundi, l'Arabie Saoudite, principal producteur de l'Opep, et la Russie (non-membre du cartel) ont annoncé qu'ils s'étaient accordés pour réduire leur production jusqu'en mars 2018...

Reuters © Reuters Reuters
Publicité
Publicité

Plus de Boursier

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon