Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

La mûre, la petite framboise noire

logo de Gourmand Gourmand 16/09/2019 Gourmand Magazine

Fruit du mûrier et de la ronce commune, la mûre est en réalité une série de minuscules baies collées les unes contre les autres pour former une grappe juteuse et bien sucrée.

mûres © Fournis par Media 365 mûres

Un peu d’histoire ?

La mûre serait apparue il y a plus de 2 000 ans et introduite dans notre alimentation par les chasseurs‑cueilleurs. Baptisée « sykamion », elle était aussi un fruit très prisé à l’époque de la Grèce antique. Elle a d’ailleurs sa place dans la mythologie. Sa couleur proviendrait en effet du sang des Titans versé lors de leurs combats avec les dieux.   Comment la conserver ? La mûre est un fruit très fragile. Elle se dégrade rapidement. Après récolte, il faut la consommer le jour même, sinon le lendemain. Au-delà le fruit se ramollit et moisit. Le congélateur est donc la meilleure solution pour conserver la mûre, qu’elle soit entière ou préparée. Pour cela elle doit être fraîche, sans moisissure et à maturité, afin de garder un maximum de saveur et de tenue après décongélation. Lavez-les délicatement, séchez-les avec un linge propre sans trop les comprimer. Déposez-les sur une plaque, recouvertes ou non de sucre, pour éviter qu’elles ne se collent, puis placez-les au congélateur. Une fois congelées, elles peuvent être mises en sachet. Il est possible de les conserver ainsi entre 8 et 15 mois, en fonction de la température du congélateur.   Son prix :  Environ 4,5 € les 125 g   En cuisine : La mûre peut se déguster de bien des façons : fraîche, en tarte, en confiture, en gelée, en glace, en sorbet, en sirop ou en coulis. Mais elle peut aussi être un très bon accompagnement pour un plat salé. Un magret de canard ou un foie de veau s’accordent parfaitement avec la mûre.   Le + santé : La mûre est une grande source de vitamines C, A, B et E. Elle contient aussi phosphore, potassium, magnésium et fer. Consommer chaque jour 250 ml de jus de mûre répond à environ 10 % des besoins quotidiens en fer. La mûre apporte énergie et force grâce à ses vitamines et ses oligoéléments, ce qui lui vaut le surnom de perle noire du monde botanique. Qui aurait cru que ce tout petit fruit pouvait renfermer tant de vertus !   Pleine saison : Juillet à septembre   Préférez la ronce commune : En forêt, sur le bord des routes et des champs, la mûre sauvage pousse comme du chiendent. Elle est plus goûteuse que celle des mûriers. L’idéal est de la ramasser soi-même, de préférence le matin, quand le fruit est frais. Sa saveur est encore meilleure. Mais gare aux égratignures ! Équipez-vous d’un seau ou idéalement d’un panier en osier, de manches longues et de chaussures fermées pour braver les orties et les épines des ronces. Ramassez les mûres noires, molles et prêtes à tomber. Évitez la dégustation sur place et sans les laver ! Car les animaux aussi raffolent des mûres et ne fréquentent pas les ronces uniquement pour manger…  

Publicité
Publicité

Plus de Gourmand

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon