En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

7 astuces anti paupières tombantes

logo de Medisite Medisite il y a 2 jours Medisite
7 astuces anti paupières tombantes © Adobe Stock 7 astuces anti paupières tombantes

Les paupières tombantes et les petites rides aux coins des yeux vieillissent le regard et attristent le visage. Heureusement il existe quelques petites astuces à connaître pour remonter la paupière et donner un aspect plus jeune à votre regard. Epilation, maquillage, gymnastique faciale... Voici toutes les solutions pour retrouver le regard de vos 20 ans.

Pourquoi la paupière de vient tombante avec l'âge?

Le regard est l’une des premières zones à montrer les signes du vieillissement. Avec le temps, la peau et la graisse s’accumulent dans la paupière supérieure, l’os perd en densité, les muscles se relâchent. Résultat, la paupière supérieure devient lourde, tombante, elle recouvre la paupière mobile, cache le pli palpébral. Une ligne descendante se crée ce qui vieillit les traits, donne un air triste au visage. Heureusement, cosmétiques, médecine et chirurgie esthétique nous viennent en aide.

Epiler les sourcils pour faire ressortir le regard

© Adobe Stock

Un sourcil mal dessiné peut accentuer une paupière tombante. La clé d’une paupière dégagée est l’épilation. Pour ouvrir le regard et corriger une paupière qui tombe, il faut travailler un sourcil plutôt plat. Il ne faut pas forcément chercher à trop le lever ni trop l’arquer. Il est préférable de jouer sur son épaisseur en fonction de la taille du front. Pour ne pas se tromper, l’idéal est de confier ses sourcils à une esthéticienne experte.

La gymnastique faciale pour éviter que la paupière ne tombe

© Adobe Stock

Nous clignons des yeux plusieurs fois par jour. Ces millions de contractions (sur une vie) entraînement un relâchement des muscles de la paupière supérieure. Pour les tonifier, la gymnastique faciale est un bon coup de pouce préventif.

Le bon geste ? Ouvrir les yeux le plus grand possible, comme si vous cherchez à toucher vos sourcils avec vos cils. Répéter le mouvement 10 fois de suite et tenir la paupière grande ouverte au moins 5 secondes à chaque fois.

Créer une illusion d’optique avec le maquillage

© Adobe Stock

Pour un regard lumineux, optez pour des fards à paupières clairs, de préférence mat. La teinte la plus claire se dépose sur la paupière supérieure le long du sourcil et sur la paupière mobile en estompant la matière plus vous vous rapprochez du coin externe.

Le Botox® pour remonter le sourcil

Les injections de Botox® réduisent l’action des muscles responsables de l’abaissement du sourcil. Elles permettent de remonter légèrement la queue d’un sourcil un peu tombant et de rajeunir le regard de façon naturelle.

Les ultrasons, en prévention et en entretien

© Adobe Stock

Les ultrasons focalisés (Ulthera) permettent de traiter un relâchement cutané modéré. "Ils pénètrent le derme pour stimuler le collagène et apporter de la densité aux tissus" éclaire le Dr Aurélie Fabie-Boulard, chirurgien esthétique. C’est "une intervention idéale à partir de 35/40 ans, en prévention."

Tout comme pour les injections de Botox®, une séance d’ultrasons n’entraîne pas d’éviction.

La blépharoplastie médicale ou PlexR, l’option avant la case chirurgie

© Adobe Stock

"Dans les cas les plus légers, le praticien pourra utiliser un bistouri laser pour corriger la paupière tombante" explique le Dr Aurélie Fabie-Boulard. "Le laser crée une coagulation qui provoque une rétractation de la peau. Si le résultat est intéressant, il n’est pas comparable à une blépharoplastie classique." Pour obtenir des résultats similaires à l’acte chirurgical, plusieurs séances peuvent être nécessaires. Par ailleurs, "l’éviction peut-être la même qu’avec une chirurgie" poursuit la professionnelle. 

La blépharoplastie chirurgicale, l’option la plus efficace

© Adobe Stock

"Aucune méthode de médecine esthétique ne sera aussi efficace que la chirurgie esthétique pour corriger une paupière tombante due à un excédent de peau important" assure le Dr Fabie-Boulard. Cet acte chirurgical consiste à retirer l’excédent cutané, sous anesthésie locale. La cicatrice quasi-invisible est faite dans le pli de la paupière. Il faut compter une éviction sociale d’une petite semaine à cause des ecchymoses. La blépharoplastie chirurgicale peut être réalisée seule ou en complément d’un lifting des sourcils par exemple.

Sources :

- Intervention du Dr Aurélie Fabie-Boulard, chirurgien esthétique, lors d’une conférence de presse en mars 2017 de la SOFCEP, Société Française des Chirurgiens Esthétiques Plasticiens.

- http://www.gymnastiquefaciale.com

- Jessica Xavier Article validé par le Dr Aurélie Fabie-Boulard (partie médecine et chirurgie esthétique)

Publicité
Publicité

Découvrez Medisite.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon