Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Comment nettoyer ses pinceaux de maquillage ?

logo de ELLE ELLE 25/03/2020 Matthieu Bobard Deliere

On le sait tous, pourtant on ne le fait -quasiment- jamais : nettoyer ses pinceaux est indispensable. Mais à quelle fréquence ? Et comment exécuter les bons gestes ? On vous donne quelques éléments de réponse.

© imaxtree

Chaque jour ils nous aident à accomplir de jolies prouesses artistiques ou juste des petits raccords maquillage. Fluffy, biseauté ou en brosse, le constat est le même : il faut laver impérativement ses pinceaux. Un réflexe hygiénique que l’on n’a pas forcément par manque de temps ou de motivation. Et si on prenait quelques minutes pour enfin donner un bon coup de propre à nos pinceaux de maquillage ? Voici les bons gestes à adopter pour une trousse de maquillage impeccable

Pourquoi faut-il laver ses pinceaux à maquillage ?

« L’hygiène des pinceaux est primordiale premièrement pour le côté pratique, par exemple éviter les paquets causés par le séchage du produit appliqué la veille. Mais aussi et surtout pour l’hygiène car les pinceaux peuvent être vecteurs de bactéries si mal/non nettoyés », nous explique Hicham Ababsa, maquilleur. On ne le soupçonne pas, pourtant les pinceaux à maquillage accumulent poussière, traces de maquillage, saletés...  Ces outils mal nettoyés vont alors causer des désagréments sur notre belle peau. Premièrement, ils vont venir obstruer nos pores avec ces bactéries. Résultat, les pores ne pourront pas convenablement évacuer le sébum et les peaux mortes qui campent sur la peau. Le risque ? Des imperfections (points noirs, boutons) et une peau terne.

Quel savon utiliser ? Comment procéder ?

Pas besoin de gros investissements, ni de matériel spécialisé pour nettoyer ses pinceaux. A vrai dire, seuls de l’eau tiède, du savon de Marseille ou du shampoing pour bébé et un gant de toilette seront nécessaires. « J’ai une préférence pour le savon de Marseille car celui-ci est efficace, facile à trouver et peu coûteux. Autrement, un savon solide dont j’aurai craqué pour l’odeur », confie Hicham Ababsa. Alors comment on s’y prend ? Pour commencer, il suffit de tremper la tête du pinceau dans l’eau tiède. On évite au maximum de mouiller le manche s’il est en bois. Puis on va venir appliquer une noisette de savon sur les poils et frotter en faisant des petits mouvements circulaires avec le gant, lui aussi humidifié. On rince, et on recommence jusqu’à ce qu’on ne voit plus d’eau sale dégorger du pinceau. Attention, le maquilleur nous met en garde : « Inutile d’utiliser trop de produit. Si il reste des résidus de savon dans le pinceau après séchage de celui-ci, il deviendra poisseux et l’application du maquillage sera désastreuse. »

Comment faire sécher ses pinceaux ?

Il va falloir, ici, faire très attention et bien chouchouter nos pinceaux. D’autant plus si ces derniers sont en matière naturelle ou en poil animal. Premièrement, il va falloir essorer au maximum les poils avec ses doigts. Soyons précautionneu.x.se de ne pas arracher les poils du pinceau à maquillage. Ensuite, nous allons étaler une serviette sèche sur une surface plane et placer nos pinceaux dessus. Une erreur à ne surtout pas commettre serait d’accrocher ces pinceaux la tête en haut. Le séchage pourrait leur faire perdre leur forme d’origine. « Bon à savoir : En plus d’être plus éthiques, les pinceaux en fibres synthétiques ont généralement un temps de séchage nettement inférieur à celui des pinceaux en poils naturels. », note le maquilleur.

A quelle fréquence laver ses pinceaux ?

Cette réponse ne va peut-être pas plaire à tout le monde, pourtant elle est la stricte vérité. Hicham Ababsa nous explique qu’un pinceau doit être nettoyé après chaque utilisation : « Utilisez un nettoyant pinceaux (plus rapide à sécher) avant l’application si vous avez oublié de le laver la veille ou pour nettoyer rapidement un pinceau poudre contenant peu de matière (ceux-ci sont les plus longs à sécher de par le nombre de poils) ». Evidemment, ce n’est pas toujours possible de s’atteler au lavage de son pinceau chaque matin. Dans ce cas, nous recommandons au moins un lavage par semaine. Les beauty blender et autres éponges à maquillages doivent être lavées en priorité car elles emmagasinent plus d’impuretés que les pinceaux classiques.

Les gadgets pour faciliter le nettoyage

Pour les aventuriers du make-up, il existe des gadgets qui vont venir faciliter considérablement le nettoyage des pinceaux à maquillage. Beaucoup de marques s’y sont mises pour faire gagner un temps fou aux make-up artists en herbe et aux professionnels évidemment. Birchbox, Sephora, Beauté Privée : ces marques ont élaboré un gant ou une brosse en silicone avec des picots pour désincruster les saletés. « On peut retrouver des tapis à pinceaux qui se placent dans le fond du lavabo, ceux-ci rendront grandement service aux plus pressé(e)s et permettent aussi plus de confort pour laver ses pinceaux. », nous indique Hicham Ababsa. De plus en plus populaire également, c’est le nettoyeur automatique de pinceaux, notamment de la marque Stylpro : comme un mixeur, l’appareil va faire tournoyer très rapidement le pinceau dans un bocal pour le débrasser de toutes les impuretés. Gain de temps assuré.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Elle.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon