Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Déconfinement : ce qu’on va pouvoir faire à partir du 2 juin

logo de ELLE ELLE 29/05/2020 Margot Ruyter

Alors que la France entre dans la deuxième phase du déconfinement, découvrez les nouvelles activités autorisées dès le 2 juin prochain et celles toujours interdites. Focus.

Le premier ministre, Édouard Philippe, le 26 mai 2020 à l'Assemblée nationale © Jacques Witt/Pool/ABACAPRESS.COM Le premier ministre, Édouard Philippe, le 26 mai 2020 à l'Assemblée nationale

 « La liberté enfin va redevenir la règle ». La deuxième phase du déconfinement, pour lequel Marlène Schiappa craint un effet de décompensation dans les violences faites aux femmes, durera du 2 au 21 juin. Il permet une reprise progressive des activités autorisées avant le confinement. « Nous y sommes (…) Les résultats sont bons d’un point de vue sanitaire », a d’abord révélé Edouard Philippe. « C’est le fruit de votre rigueur et de votre civisme », a salué le premier ministre.

Les zones rouges et vertes

Concernant les zones rouges et vertes qui divisaient la France en deux, elles passent au vert et orange. « Au 11 mai, 4 régions étaient dites rouges. Aujourd’hui tous les indicateurs sont au vert », a indiqué le premier ministre, excepté l’Île-de-France, Mayotte et la Guyane aujourd’hui classés en zone orange.

Les collèges, lycées et universités

« La réouverture des écoles est une urgence sociale », a déclaré Jean-Michel Blanquer. Le ministre de l’Éducation nationale vise un réouverture à 100% des écoles d’ici la semaine prochaine. « Dans la phase deux, toutes les écoles seront ouvertes et assureront un accueil systématique des élèves au moins une partie de la semaine », a-t-il ajouté. Pour les collèges de zones vertes, dont la reprise a permis l'accueil des 6e et 5e le 18 mai dernier, ils pourront désormais accueillir les élèves de la 6e à la 3e. En zones oranges, les collèges rouvriront progressivement les classes de 6e et 5e uniquement. 

En zones vertes, tous les lycées généraux, technologiques et professionnels ouvriront. Tous les élèves seront accueillis pour des entretiens pédagogiques individuels dans les zones vertes, avec une attention particulière pour les élèves de terminale. Pour les lycées classés en zones oranges, les lycées professionnels rouvriront « pour assurer les certifications et pour au minimum un entretien pédagogique individuel », a spécifié le gouvernement. Les lycées généraux et technologiques n’ouvriront que pour les entretiens pédagogiques individuels.

L’épreuve orale du baccalauréat de français est annulée et sera validée par le contrôle continu.

Les cafés, bars et restaurants

Les bars, cafés et restaurants rouvriront dans les zones vertes, dès le 2 juin. La consommation debout, accoudé au bar, sera toutefois interdite. Dans les zones oranges, seules les terrasses de bars, cafés et restaurants pourront rouvrir, « au moins pour les trois prochaines semaines », a précisé le premier ministre.

Les hébergements touristiques

La saison estivale pourra officiellement être lancée dès le 2 juin avec l’ouverture des villages vacances, des maisons familiales de vacances, des auberges et campings dans les zones vertes. Ces mêmes structures ne pourront rouvrir dans les zones oranges qu’à compter du 22 juin prochain. Les colonies de vacances rouvriront dans l’ensemble des zones à partir du 22 juin également.

Les déplacements

L’interdiction de déplacement de plus de 100 kilomètres est levée pour l’ensemble du territoire national a dévoilé le premier ministre. Les frontières européennes restent fermées jusqu’au 15 juin prochain et les frontières hors Europe restent fermées jusqu’à nouvel ordre. Une coordination européenne pour la réouverture des frontières intérieures est prévue le 15 juin prochain. 

Culture, sport, vacances

Les Français pourront se rendre dans l’ensemble des parcs et jardins dès ce week-end, toutes zones confondues. Les plages (rouvertes pour certaines depuis le 11 mai sous le principe de  « plages dynamiques »), lacs et plans d’eau ne rouvriront totalement que le 2 juin, ainsi que les musées et monuments. Le port du masque pourra être imposé dans ces espaces publics à l’appréciation des municipalités. Dans les zones vertes, les piscines, gymnases et salles de sport, parcs de loisirs et salles de spectacle et théâtres rouvriront le 2 juin — dans le respect des gestes barrières — contre le 22 juin pour les zones classées orange. La réouverture des salles de cinéma est prévue pour l’ensemble de l’Hexagone à compter du 22 juin.

Restent interdits :

Certaines activités et rassemblements restent interdits en raison du trop fort risque de propagation du Covid-19. Parmi eux, les rassemblements de plus de 10 personnes dans l’espace public, les discothèques et salles de jeux ou encore les stades et hippodromes. La pratique de sports collectifs et de contact reste également interdite. Les déplacements entre la métropole et l’Outre-Mer ne pourront pas prétendre à la fin de la limitation de déplacement à 100 kilomètres. Les voyages restent interdits sauf motif impérieux, familial ou professionnel. 

Ces mesures devraient enfin permettre aux Français de souffler à l’occasion d’un week-end, de prévoir des vacances estivales « bleu, blanc, rouge » comme le revendique le secrétaire d’État au Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, ou encore de rendre visite à leurs proches.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Elle.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon