Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Être en retard: signe de bonne santé mentale?

logo de Femme Actuelle Femme Actuelle 14/11/2017 Géraldine Piriou
Être en retard : signe de bonne santé mentale ? © Prisma Media Être en retard : signe de bonne santé mentale ?

Vous tenez davantage du Lapin blanc d’Alice aux Pays des Merveilles que de l’horloge suisse et on vous le reproche souvent. Pourtant, selon une récente étude américaine, vos retards à répétition sont peut-être un gage de réussite…

Le monde se divise en deux catégories ou presque : ceux qui honorent avec une ponctualité quasi-infaillible l’horaire de leurs rendez-vous et ceux qui, excuse valable ou non, sont toujours en retard. Longtemps pointée du doigt, cette mauvaise habitude est peut-être en passe de redorer son blason, si l’on en croit les résultats d’une étude de l’université de San Diego aux Etats-Unis. Etre en retard, serait, selon ces travaux, synonyme d'intelligence créative et d'optimisme.

Cette étude, menée par Jeff Conte, professeur de psychologie, a été réalisée sur plusieurs types de personnalités afin de montrer que la perception du temps était propre à un profil type. Deux groupes ont ainsi été formés : celui composé de personnes de type A, plutôt impatientes, organisées et compétitives, et celui composé de personnes de type B, rêveuses, désorganisées et créatives !

Parmi les expériences auxquelles les participants ont été soumis, l’une d’elles consistait à évaluer le temps passé au bout d’une minute. Bien sûr, le premier échantillon s'est révélé bien plus précis dans ses estimations. En résumé, si les personnes du deuxième type sont toujours en retard, ce n’est pas de leur faute : elles ont l’impression que le temps dure plus longtemps que la réalité. Et cela, car elles sont davantage absorbées par leurs tâches et expriment plus librement leur créativité.

Autre trait de leur personnalité : elles sont moins stressées, étant moins obnubilées par le fait de faire attendre les autres et sont moins sujettes aux maladies cardiaques. Elles se révèlent également optimistes et irréalistes, se rappelant des moments où elles ont pu mener de front de nombreuses choses dans le temps imparti mais occultant ceux où cela leur a demandé plus de temps. A partir de maintenant, vous avez une nouvelle raison de détester celui ou celle qui vous a fait attendre : il est sûrement plus heureux que vous ! Etre en retard n'est donc assurément pas synonyme de bonne heure mais peut-être bien synonyme de bonheur...

Publicité
Publicité

Plus d'info : FemmeActuelle.fr

Femme Actuelle
Femme Actuelle
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon