En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

10 critères qui définissent un sommeil de qualité

logo de Fourchette & Bikini Fourchette & Bikini il y a 5 jours Julie Giorgetta
10 critères qui définissent un sommeil de qualité © CuisineAZ 10 critères qui définissent un sommeil de qualité

Si vous dormez huit heures par nuit minimum et que vous êtes toujours fatiguée en vous réveillant le lendemain matin, il est fort probable que votre sommeil ne soit pas de bonne qualité. Voici quelques indices pour en avoir le cœur net et rectifier le tir.

1 - S’endormir en moins de 30 minutes

Si, une fois au lit, vous mettez plus de 30 minutes à vous endormir, votre sommeil sera de mauvaise qualité. En effet, l’organisme met entre 15 et 30 minutes pour se relaxer et se préparer à l’endormissement. Si ce n’est pas le cas, c’est peut-être parce que des choses vous tracassent et que vous n’arrivez pas à lâcher prise.

2- Eteindre les écrans une heure avant

Pour améliorer la qualité de son sommeil, il est primordial d’éteindre smartphone, ordinateur et télévision au moins une heure avant d’aller au lit. Pourquoi ? Parce que la lumière des écrans empêche de sécréter la mélatonine, hormone du sommeil. Résultat, le cerveau ne comprend pas qu’il est l’heure d’aller dormir…

3 - Une température pas trop élevée

La température de la chambre est un critère essentiel pour avoir un sommeil réparateur. En effet, pour bien dormir, il faut que la chambre soit à une température entre 16 et 19°. Mieux vaut mettre une couette en plus si vous avez froid, mais au moins vous respirerez de l’air frais.

4 - Manger léger

Sans parler du fait que plus on mange tard, plus on stocke, il est primordial de manger léger le soir pour passer une nuit réparatrice et ce, au moins deux heures avant d’aller se coucher. Tout simplement parce que la digestion demande de l’énergie au corps et que cela perturbe le sommeil.

5 – Privilégier le calme

Si vous êtes dans un brouhaha pas possible, vous aurez du mal à vous endormir. Et c’est bien normal parce que le cerveau continue d’analyser les informations qu’il reçoit. Alors, pour passer une bonne nuit, assurez-vous d’être dans un environnement calme.

6 - Ne pas se réveiller plus d’une fois par nuit

Si vous vous réveillez une fois par nuit, juste parce que vous avez envie d’aller aux toilettes et que vous vous rendormez facilement, pas d’inquiétude. Résistez à la tentation de regarder l’heure car vous risquez d’avoir envie de jeter un œil à Facebook & Co. Résultat, vous aurez du mal à retomber dans les bras de Morphée…

7 - Le lit n’est consacré qu’au sommeil

Souvent, le lit sert à une multitude de choses : regarder des séries, son portable, lire…Or, il ne devrait être consacré qu’au sommeil. De cette manière, le cerveau comprend que lorsque vous êtes au lit, il est l’heure de dormir !

8 - Réussir à se rendormir facilement

Si vous restez éveillée trop longtemps lorsque vous vous réveillez la nuit, ce n’est pas bon du tout car cela altère grandement la qualité de votre sommeil. En théorie, il ne faut pas rester debout plus de 20 minutes.

9 - Avoir un rythme de sommeil régulier

La régularité dans le sommeil est extrêmement importante. Si vous vous couchez à 3h du matin un jour, puis à 21h le lendemain, votre organisme ne va rien comprendre et il va être profondément perturbé. Autrement dit, plus vous vous coucherez à heures fixes, plus vous serez en forme le lendemain !

10 - Eviter les excitants

Thé, café ou encore Coca constituent des excitants. Il faut impérativement arrêter d’en consommer après 16 heures pour éviter les insomnies !

Publicité
Publicité

Plus d'info : Fourchette & Bikini

Fourchette & Bikini
Fourchette & Bikini
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon