Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

3 conseils de pro pour optimiser son sommeil

logo de ELLE ELLE 12/03/2019 Caroline Siavy

Adopter la meilleure routine pour optimiser son sommeil, ça s'apprend. Dans son livre - passionnant - « Pourquoi nous dormons » le Professeur en neurosciences et psychologie à l'université de Berkeley (Etats-Unis) Matthew Walker partage quelques conseils qu’on suit illico presto pour un bon dodo.

Adopter la meilleure routine pour optimiser son sommeil, ça s'apprend. Dans son livre - passionnant - « Pourquoi nous dormons » le Professeur en neurosciences et psychologie à l'université de Berkeley (Etats-Unis) Matthew Walker partage quelques conseils qu’on suit illico presto pour un bon dodo.  © Getty

Adopter la meilleure routine pour optimiser son sommeil, ça s'apprend. Dans son livre - passionnant - « Pourquoi nous dormons » le Professeur en neurosciences et psychologie à l'université de Berkeley (Etats-Unis) Matthew Walker partage quelques conseils qu’on suit illico presto pour un bon dodo. 

Conseil n°1 pour optimiser son sommeil : une routine

S’il n’y avait qu’un seul conseil à retenir, ce serait celui-ci : il est primordial de se coucher et de se réveiller à la même heure. « En tant qu’êtres humains aux habitudes bien ancrées, nous avons le plus grand mal à nous adapter aux changements de programme de notre sommeil. » Inutile donc de passer le week-end à faire des grasses matinées pour rattraper les insomnies (ou folles nuits) de la semaine. Au contraire. Mieux vaut avoir un rythme le plus régulier possible afin de bien dormir.

Conseil n°2 pour optimiser son sommeil : une hygiène de vie cadrée

L’exercice physique améliore relativement la qualité du sommeil « De toute évidence, la sédentarité n’aide pas à trouver un bon sommeil : nous sommes tous tentés de pratiquer un exercice régulier pour maintenir non seulement la santé de nos corps, mais aussi la quantité et la qualité de notre sommeil. En retour, le sommeil renforce notre forme physique et notre énergie, initiant un cycle positif autoentretenu de plus grande activité physique (et santé mentale). » En outre, on arrête les repas trop copieux et trop tard le soir, les médicaments décalant le sommeil, l’alcool, la nicotine et la caféine pour tomber dans les bras de Morphée.

Conseil n°3 pour optimiser son sommeil : une chambre adaptée

Une heure avant de se coucher, on pense à baisser l’éclairage car la lumière perturbe la qualité du sommeil. Plus encore que les ampoules électriques, on bannit les LED et la lumière bleue : « En comparaison avec la lecture d’un livre papier, la lecture sur iPad fait diminuer de moitié la libération nocturne de mélatonine, décalant l’augmentation du taux de mélatonine jusqu’à trois heures par rapport à l’augmentation naturelle chez les mêmes individus lisant un livre sur papier.  » Enfin, pour s’endormir rapidement, la température du corps doit baisser d’un degré. « Une température de 18,3°C dans la chambre est idéale pour le sommeil de la plupart d’entre nous, avec du linge de lit et des habits standard. » On réduit donc le chauffage de sa chambre avant le coucher.

Pour plus de conseils, lisez « Pourquoi nous dormons - Le pouvoir du sommeil et des rêves », Dr Matthew Walker, Editions La Découverte, 22 euros. 

Voir aussi :

Publicité
Publicité

Plus d'info : Elle.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon