Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

8 erreurs à ne pas faire si vous vous réveillez en pleine nuit

Logo de Medisite Par Medisite Par Medisite | Diapositive 1 sur 8: Il est normal de se réveiller durant la nuit, à chaque fin de cycle du sommeil de 90 min environ. On n'en a généralement pas conscience et on se rendort rapidement. Mais si le sommeil est fragile et que l'on s'aperçoit qu'on est réveillé en plein milieu de la nuit, il ne faut pas s'en inquiéter. "Plus on focalise sur l'idée de se rendormir rapidement, plus l'anxiété s'installe et moins on risque d'y parvenir", note le Dr Joëlle Adrien, docteur en neurobiologie, spécialiste du sommeil, auteur de "Mieux dormir et vaincre l'insomnie" (Larousse). C'est en effet lorsque des pensées du type "Je ne vais pas réussir à me rendormir", "Il faut que je me rendorme vite pour ne pas être fatigué demain matin"... s'installent qu'elles peuvent finir par entraîner un cercle vicieux et une véritable insomnie.

Se dire «Je ne vais pas réussir à me rendormir»

Il est normal de se réveiller durant la nuit, à chaque fin de cycle du sommeil de 90 min environ. On n'en a généralement pas conscience et on se rendort rapidement. Mais si le sommeil est fragile et que l'on s'aperçoit qu'on est réveillé en plein milieu de la nuit, il ne faut pas s'en inquiéter.

"Plus on focalise sur l'idée de se rendormir rapidement, plus l'anxiété s'installe et moins on risque d'y parvenir", note le Dr Joëlle Adrien, docteur en neurobiologie, spécialiste du sommeil, auteur de Mieux dormir et vaincre l'insomnie (Larousse). C'est en effet lorsque des pensées du type "Je ne vais pas réussir à me rendormir", "Il faut que je me rendorme vite pour ne pas être fatigué demain matin"... s'installent qu'elles peuvent finir par entraîner un cercle vicieux et une véritable insomnie.

© iStock

Découvrez Medisite.fr

image beaconimage beaconimage beacon