Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

L’erreur qui vous empêche de vous rendormir la nuit

logo de Medisite Medisite 06/12/2017 Medisite
L’erreur qui vous empêche de vous rendormir la nuit © Medisite L’erreur qui vous empêche de vous rendormir la nuit

Interviewé par la radio anglaise Fresh Air, un chercheur spécialisé dans le sommeil explique pourquoi rester dans son lit en attendant que le sommeil revienne est la dernière chose à faire quand on est victime d'une insomnie.

Qui n'a pas déjà passé des heures à se retourner dans tous les sens dans son lit en attendant que le sommeil fasse son retour mais en vain ? Dans une interview pour la radio britannique Air Fresh, Vido, explique que s'acharner à rester dans son lit serait justement la dernière chose à faire. Il faudrait au contraire se lever et faire un tour.

"A force le cerveau associe la phase d'éveil au lit"

"Lorsque ce genre de scénarios se répète fréquemment, il ne faut pas rester trop longtemps éveillé dans son lit, parce que le cerveau est un organe qui fait des associations remarquables par lui-même et il va devenir rapidement évident pour lui que votre lit est un endroit assimilé à une phase d'éveil", explique-t-il au micro. Il conseille alors de se lever, aller dans une autre pièce, lire un livre et ne retourner dans son lit que lorsqu'on est fatigué et à moitié endormi. "De cette façon le cerveau apprendra de nouveau à faire l'association fatigue = lit", ajoute le spécialiste.

Dans une interview, le Dr Vecchierini, praticien hosptialiser au centre du sommeil à l'Hôtel-Dieu à Paris nous avait expliqué qu'accepter le fait de se réveiller plusieurs fois est une des premières réactions bénéfiques pour arrêter de souffrir de l'insomnie.

Un cercle vicieux

"Les personnes qui se réveillent en pleine nuit ont tendance à se dire qu'il faut se rendormir vite sinon elles seront fatiguées au cours de la journée suivante. Et la journée suivante, elles se disent qu'elles ne vont pas arriver à dormir la nuit prochaine. Elles entrent dans un cercle vicieux, car ces idées ne font que renforcer la difficulté à se rendormir et entretiennent l'insomnie*", avait-elle ajouté. Ne regardez pas l'heure toutes les cinq minutes afin de ne pas amplifier le phénomène d'angoisse de la fatigue et même si vous n'avez qu'une heure de sommeil, si vous êtes victime d'un réveil nocturne et que le temps devient trop long,faites le test.


Publicité
Publicité

Découvrez Medisite.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon