Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Le thé noir booste la perte de poids en altérant les bactéries intestinales

logo de Cover Media Cover Media 05/10/2017 covermg.com
© Provided by Cover Media

Une tasse de thé noir le matin, c’est un rituel pour beaucoup de gens partout dans le monde.

Les amateurs de thé britanniques ont une consommation de thé de 1.9kilos par personnes et par an. Si le café reste plus populaire que le thé aux États-Unis, la population en consomme tout de même 35 litres par habitant chaque année.

Le thé noir est souvent supplanté par le thé vert quand on parle de bénéfices pour la santé. Mais les chercheurs de l’université de Californie (UCLA) affirme que le thé noir pourrait être aussi efficace quand il s’agit de faire fondre les kilos en trop.

L’étude montre que le thé noir altère le métabolisme du foie et des intestins. En effet, les chercheurs ont découverts que le thé noir comme le thé vert change le ratio de bactéries intestinales chez les animaux – le pourcentage de bactéries associées à l’obésité décroit alors que les bactéries qui favorisent la minceur augmentent.

« On pensait que le polyphénol du thé vert était plus efficace que celui du thé noir lorsque celui-ci est absorbé par le sang et les tissus, » explique le professeur Susanne Henning. « Nos nouvelles découvertes montrent que le thé noir, à travers un mécanisme spécifique agissant sur la flore intestinale, peut aussi contribuer à une meilleure santé et à une perte de poids chez l’homme.

Ces recherches montrent que le polyphénol du thé noir est trop large pour être absorbé par le petit intestin, stimulant ainsi la flore intestinale, ce qui entraine la formation d’une chaine d’acide gras qui vient altérer le métabolisme du foie.

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon