Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Voici l’astuce imparable pour évacuer le stress en quelques secondes

logo de ELLE ELLE 17/01/2019 La Rédaction

Voici une astuce infaillible et très simple à reproduire pour se calmer en quelques secondes et dire adieu au stress. © GettyImage

Voici une astuce infaillible et très simple à reproduire pour se calmer en quelques secondes et dire adieu au stress.


Voici une astuce infaillible et très simple à reproduire pour se calmer en quelques secondes et dire adieu au stress.

Sans forcément être sujette aux crises de panique, il peut nous arriver de sentir une oppression liée à une fatigue psychique, nerveuse ou des émotions exacerbées. Un coup de stress ou une angoisse et voilà notre esprit embué. Cela se manifeste par une difficulté à respirer, un souffle coupé ou encore une ventilation intense incontrôlée. Pour rééquilibrer notre souffle et retrouver la paix intérieure, il existe une astuce imparable : la respiration nasale alternée. Développée par les yogis, cette technique ancestrale se nomme Nâdî Shodhana ou « purification des canaux énergétiques ». Il s’agit de réguler le passage de l’air pour reconnecter les deux hémisphères du cerveau. Cet effet d’alternance équilibre la respiration, l’apport d’oxygène et la circulation sanguine. Résultat on se détend.  Il faut dire que la technique est assez redoutable pour balayer les ondes négatives. Elle est d’ailleurs idéale en cas de difficultés d’endormissement mais aussi pour augmenter la concentration.

Comment pratiquer le Nâdî Shodhana ?

La technique de Nâdî Shodhana se pratique assis en tailleur, corps droit et épaules dégagées. Mais il est possible d’adopter une autre position, tant que l’on est confortablement installé. Une main est posée sur la cuisse, la seconde prend la forme suivante : le majeur et l’index sont pliés à l’intérieur de la paume tandis que les autres doigts restent tendus vers l’extérieur.

On commence par respirer profondément par les deux narines, tandis que la bouche est fermée. Puis il s’agit de respirer de manière alternée avec une narine puis l’autre en bouchant la seconde.  On ferme la narine droite avec le pouce et inspire lentement durant 4 secondes par la narine gauche. A la fin de l’inspiration on ferme la narine gauche avec l’annulaire et on expire par la narine opposée durant 8 secondes tout en maintenant la narine gauche fermée. On fait de même avec la narine opposée. On effectue ainsi de suite des cycles de 30 à 40 secondes. En quelques minutes à peine on retrouve une zénitude.

Le site Yoginist va plus loin en expliquant : « Lorsque nous respirons par la narine droite, le nadi Pingala est sollicité activant le cerveau gauche qui contrôle la force vitale, le prana. Ce souffle est dynamique, expansif. Inversement, lorsque nous respirons par la narine gauche, le nadi Ida est sollicité activant le cerveau droit qui contrôle le mental émotionnel, citta. Ce souffle est introspectif, reposant ».

Relire la vidéo
Publicité
Publicité

Plus d'info : Elle.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon