Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Au Canada, le Botox® permet de traiter la migraine chronique

logo de Medisite Medisite 17/05/2019 Medisite
Au Canada, le Botox® permet de traiter la migraine chronique © Medisite Au Canada, le Botox® permet de traiter la migraine chronique

Plusieurs études ont démontré l'efficacité des injections de Botox®, initialement utilisé en médecine esthétique, dans le traitement de la migraine chronique. Au Canada, l'Institut national d'excellence en santé et services sociaux (INESSS) vient de recommander cette indication au ministère de la Santé québécois.

Au Québec, un nouveau moyen de traiter la migraine chronique, qui touche 100 000 personnes rien que dans cette province du Canada, est envisagé. En avril dernier, l'Institut d'excellence en santé et services sociaux (INESSS) a en effet demandé au ministère de la Santé québécois d'inclure les injections de Botox® dans la liste des traitements préventifs de cette maladie invalidante.

Une baisse de la fréquence et de l'intensité des crises grâce au Botox®

A l'origine, le Botox®, aussi appelé toxine botulique, est utilisé en médecine esthétique pour traiter les rides et autres traces de vieillissement. Mais plusieurs études scientifiques ont mis en évidence l'effet bénéfique sur la migraine chronique de cette toxine qui, injectée dans le muscle, bloque la transmission neuromusculaire : testée sur des patients migraineux, cette technique a pu réduire la fréquence des crises et leur intensité. Modestement, mais assez pour améliorer leur qualité de vie selon l'INESSS qui a passé en revue ces travaux, quand on sait que la migraine chronique se définit par la présence de plus de quinze jours de céphalée par mois pendant plus de trois mois successifs.

Une indication d'autant plus défendable qu'à ce jour, il n'existe pas de traitement curatif de la migraine. Et selon certains cliniciens, "les traitements préventifs actuellement disponibles sont peu efficaces et sont souvent cessés à cause d’effets indésirables", rapporte le journal Le Soleil. Ces traitements comprennent certains antihypertenseurs, antidépresseurs et anticonvulsivants.

Un coût important pour un besoin de santé qui le serait tout autant

L'INESSS propose d'ailleurs que le traitement par injections de Botox® ne soit proposé que chez les patients migraineux qui ont auparavant essayé ces trois médicaments, sans succès. Le coût ? Au moins 723$ pour un cycle de traitement de douze semaines, soit 480€. "Le coût est supérieur à ceux des traitements médicamenteux usuels pour la prophylaxie de la migraine chronique", concède l'INESSS.

Mais selon ce dernier, le besoin de santé est "important" : "La migraine chronique entraîne un fardeau pour la personne qui en est atteinte et pour son entourage. La maladie contraint les patients à restreindre leurs activités, à abandonner leur emploi ou à demeurer à la maison. […] L’onabotulinumtoxinA pourrait augmenter les capacités et la productivité des patients atteints de migraine chronique." L'organisme conclut toutefois qu'il y a "actuellement peu de médecins injecteurs qualifiés pour administrer du Botox® aux patients migraineux".

Au Québec, le Botox® est déjà indiqué, chez des cas d'exception, dans le traitement de certaines conditions comme le strabisme, l'hyperhidrose axillaire grave (transpiration excessive) et un certain type d'incontinence urinaire. Il faudra en revanche attendre encore un peu pour savoir s'il le sera également dans le traitement de la migraine chronique, l'avis de l'INESSS étant toujours en cours d'analyse par le ministère de la Santé québécois.

Publicité
Publicité

Découvrez Medisite.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon